Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil
A quand les prochaines élections départementales ?

Olivier CAPITANIO, Président du groupe UMP et apparentés Val-de-Marne Autrement au Conseil Général du Val-de-Marne considère que l’éventuelle tenue des élections régionales et départementales avant l’été 2015 est une nouvelle démonstration de l’inconstance et de l’amateurisme du Gouvernement et du Président de la République.

. Olivier CAPITANIO rappelle que : « Les élections régionales et départementales devaient initialement se tenir en mars 2014. Pour des raisons politiciennes flagrantes, le Gouvernement AYRAULT les a d’abord repoussées à mars 2015. Puis la défaite cinglante de la Gauche aux élections municipales et la réforme territoriale imaginée un soir de juin 2014 par le Président de la République a entraîné un nouveau report de ces élections annoncé pour décembre 2015. Aujourd’hui, un rétropédalage en urgence se fait jour. Il serait question d’organiser ces deux scrutins avant l’été 2015 pour éviter une censure du Conseil Constitutionnel.

François Hollande et le Gouvernement se rendent compte un peu tard que l’on ne peut pas impunément jouer avec le calendrier des élections selon le bon vouloir du prince et les intérêts du Parti Socialiste. Le Gouvernement Valls II entend miser sur la clarté de son action, or c’est encore une fois la confusion la plus complète. Ne pas connaître la date des prochaines élections régionales et départementales à moins d’un an de leur potentielle tenue est du jamais vu !

Quant au possible maintien des Conseils Généraux dans les départements ruraux, annoncé comme probable par plusieurs membres du Gouvernement, il ajoute : « Si les départements ruraux sont maintenus au-delà de 2020, cela signifie que la réforme constitutionnelle visant à supprimer l’échelon départemental n’aurait pas lieu. En outre, quelle est la définition juridique d’un département rural ? S’il s’agit d’un territoire où le fait urbain est sous-représenté alors seuls quelques rares Conseils Généraux auraient vocation à disparaître. La réforme territoriale, déjà profondément critiquable, n’aurait plus aucun sens car vidée de toute logique. »

Olivier CAPITANIO souhaite que le Gouvernement précise rapidement ses intentions tant sur le calendrier des élections que sur l’avenir de la réforme territoriale.

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits