Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Arcueil
ARCUEIL : Rythmes scolaires : haro sur le samedi matin travaillé

Le samedi matin travaillé dans les écoles d’Arcueil a du plomb dans l’aile.

Mardi soir, une quarantaine de parents d’élèves sont venus exposer au maire, Daniel Breuiller (EELV), tout le mal qu’ils pensaient du choix de la municipalité de mettre la demi-journée de cours le samedi matin au lieu du mercredi dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires l’année prochaine. Cette option devait être votée lors du conseil municipal de ce soir, mais devant la levée de bouclier, le maire a décidé de retirer ce point de l’ordre du jour. « On ne va pas prendre de décision, alors que le sujet fait débat, lâche Daniel Breuiller. On va reprendre la concertation et on conclura cette phase par un vote des familles dans les écoles mi-novembre ».

Une pétition recueille 763 signatures Pendant une semaine, des groupes de parents ont fait signer des pétitions devant les écoles de la commune. Un mouvement non organisé et spontané qui a permis de recueillir 763 signatures. « Au départ on ne s’est pas inquiété car on pensait que le mercredi matin s’imposait », avance Patricia, l’une des mamans. 72% des personnes ayant répondu à un questionnaire de la ville sur le sujet s’étaient en effet prononcées pour le mercredi. Les parents ont reçu le choix de la mairie comme une claque. « Comment avez-vous pu prendre cette décision ? », s’emporte un père de famille. La municipalité rappelle que les réunions organisées dans les établissements n’ont rassemblé que quelques personnes et que neuf conseils d’écoles sur onze se sont prononcés pour le samedi. Dans la salle, l’incompréhension demeure. Certains avancent la position du ministre de l’Éducation en faveur du mercredi. Les témoignages, parfois poignants, se succèdent pour évoquer la fatigue entraînée par un lever en fin de semaine, l’importance de garder un week-end chômé complet dans le cas où les couples sont séparés, pour préserver la vie familiale, voir ses enfants évoluer… Des arguments qu’entend le maire tout en justifiant son choix initial : « D’après les experts, la régularité des levers est le plus important. On m’a également dit que la coupure du week-end bouleversait les équilibres », plaide-t-il. Les parents sont, eux, heureux d’avoir été entendus : « Les arguments de la mairie ne nous ont pas convaincus, mais ça va dans le bon sens. On participera aux différentes réunions », avance Mélanie, une maman.

Le Parisien Anne-Laure Abraham

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits