Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Bry-sur-Marne
BRY : Voeux 2013 de la ville de Bry-sur-Marne

Intervention de M. ROBLIN

Monsieur le député, Monsieur le Maire, Chers collègues, Mesdames et Messieurs, Je voudrais tout d’abord m’adresser à vous tous ici présents et vous souhaiter, sans attendre, une très bonne année 2013. Que cette nouvelle année vous soit source de bonheur, santé et réussite. Qu’elle vous apporte l’espoir d’une vie meilleure et vous permette de vivre pleinement, toutes les passions qui vous animent. Ces vœux s’adressent également à tous ceux qui vous sont proches, et tout particulièrement à votre famille. La famille, qui doit rester un lieu fort d’unité, un lieu où chacun peut s’entraider, se réfugier, s’épanouir et construire peu à peu sa vie. La famille occupe le 1er rang des valeurs aux yeux des Français. Il est donc tout à fait normal que toutes les questions sociétales s’y rattachant nous questionnent, nous interpellent, et parfois même, nous inquiètent. Cette notion de la famille fait référence chez chacun d’entre nous, à la manière dont nous nous sommes construits. La vision que nous avons de la famille est par conséquent intimement liée à notre histoire. C’est exactement ce qui rend passionnel tout débat de société. Le débat du moment n’est pas anodin : il nous fait nous interroger sur la structure même de la famille, les contours du mariage et la procréation. Pour ma part, je me sens concerné par cette discussion et je pense intimement que le rôle de la famille est avant tout de donner la vie et d’offrir à chaque enfant un père et une mère. Toutefois, je reste conscient que ce sujet est propre à chacun. Mais alors que nous manquons chaque jour davantage de repères, peut-être n’est- ce pas le meilleur moment pour engager une réforme qui risque de remettre en cause l’identité même de la famille et détruire ainsi, les bases de notre société. Que 2013 nous donne ainsi à nous tous, la force et la volonté pour construire ensemble l’avenir de notre pays. Que 2013 nous donne l’imagination nécessaire pour trouver LES solutions. Les vœux de cette année sont particulièrement importants, car notre pays traverse aujourd’hui une grave période de doutes et d’incertitudes, une période de confrontation idéologique, où la vision du chemin à parcourir n’est pas tracée, où aucun effort réel n’est engagé, ou aucune réforme structurelle n’est inscrite au programme… Tout cela nous conduit inévitablement à une grande instabilité et à des difficultés accrues. Nous le voyons tous d’ailleurs au quotidien : le nombre de français en détresse s’accroit, des entreprises ferment, le marché de l’immobilier baisse dangereusement, et peu à peu notre pays s’affaiblit et perd du terrain économiquement. La seule variable mesurable qui augmente…c’est le chômage… Il y a dans notre pays une grave crise de confiance ! Mais cette instabilité s’installe progressivement au niveau local, où les finances de nos villes et de notre département se tarissent : moins de dotations de l’Etat, moins de subventions, des banques qui ne veulent plus prêter aux collectivités et des prélèvements qui augmentent dans des proportions parfois insoutenables. Pour citer un exemple, l’Etat va nous prélever cette année sur notre Budget communal, plus de 400 000 euros au titre d’une taxe de péréquation nationale….. C’est une somme considérable qui nécessite d’importantes économies sur notre budget, qui nous oblige à faire des choix et à fixer des priorités pour ne pas augmenter les impôts des Bryards… mais je laisserai le Maire vous en parler plus en détails. Je souhaite, en ce qui me concerne, vous parler du Conseil général, des opérations destinées à notre ville et plus particulièrement de trois dossiers importants sur lesquelles je me suis investi avec détermination : Tout d’abord, la réhabilitation du quai Ferber, qui est aujourd’hui en voie d’achèvement. Reste en effet la plantation des végétaux et les équipements de sécurité. C’est un chantier qui a connu, à ses débuts, quelques difficultés d’organisation mais dont les travaux se sont finalement déroulés normalement. Je vous l’assure, nous aurons une promenade de qualité ! Afin d’assurer la sécurité de ce chemin piétonnier nous aurons naturellement, suivant la hauteur du muret, la création de rambardes du style du Pont de Bry et la plantation de végétaux. Cette opération a permis de renforcer les berges qui avaient tendance à s’affaisser à certain endroits, mais aussi, et surtout, de créer une protection contre les inondations en cas de crue décennale. Les services du Conseil Général ont également construit, dans le cadre d’une démarche développement durable, deux frayères afin de redonner vie à la faune de la Marne. Je rappelle que cette importante opération n’aura rien coûté à la ville de Bry. Deuxième dossier : les vibrations du Boulevard Pasteur. C’est un souci majeur pour les habitants de ce boulevard. Voilà plus de deux ans, que j’ai signalé aux élus et aux services du Conseil général les problèmes que rencontrent les riverains. Plusieurs fois je suis intervenu en commission permanente, mais les réponses se sont fait attendre et ne sont pas vraiment à la hauteur de la situation. Où en sommes-nous ? Une étude des sols par un bureau d’étude est en cours afin de déterminer les causes et surtout regarder si des cavités souterraines ne seraient pas créées par des sources qui traversent le boulevard. Nous n’avons pas encore les résultats. Les conclusions de cette étude devraient spécifier le type de travaux à réaliser et donc les coûts induits de cette opération, qui risque d’être très chère. On m’a fait part, au Conseil général, que cette opération n’entrerait peut-être pas dans le cadre du budget 2013. Ceci n’est pas admissible compte tenu de la situation ! Je pense donc qu’une action forte entre les riverains, la ville de Bry et moi-même pour le Conseil général va s’imposer dans les semaines qui viennent, si une solution n’est pas apportée rapidement. Troisième dossier : les feux rouges du Perreux. Nous constatons, toujours, un trafic important à certaines heures de la journée sur le pont de Bry, qui a pour conséquence des embouteillages qui remontent sur le boulevard Leclerc, la rue du Four, la rue Franchetti et parfois jusqu’à la rue Henri Cahn. Nous avons donc fait venir à Bry, les spécialistes du Val-de-Marne, qui gèrent le trafic des voies départementales. Le problème est complexe. Je voudrais tout d’abord rassurer Gilles CARREZ, et bien préciser que le Maire du Perreux n’est en rien responsable de cette situation. Le problème s’inscrit dans une augmentation importante du trafic sur cette voie depuis plusieurs années et qu’elle est devenue une voie importante de délestage pour rallier Paris, lorsque l’A4 est saturée. La résolution de cette problématique n’est donc pas aisée et fait appel à plusieurs actions simultanées : gérer d’une façon plus fine les deux feux rouges concernés et étudier le plan de circulation sur toutes les voies de Bry qui permettent de déboucher sur le Pont de Bry… Mais compte tenu de l’augmentation continue du trafic (2 à 3 % par an) les effets seront faibles et peut-être même anéantis dans quelques années… La tâche est complexe mais nous continuons à suivre attentivement ce problème. Je voudrais pour terminer mon intervention, vous dire combien il est nécessaire de garder espoir malgré ce que nous vivons aujourd’hui, malgré les sombres prévisions économiques qui jalonnent notre avenir proche, malgré les centaines de français qui quittent notre pays, malgré les taxes et impôts en tout genre que nous subissons tous. L’espoir aujourd’hui, c’est de comprendre que le monde a changé et que notre pays doit impérativement s’adapter, se reconstruire rapidement face à cette mondialisation qui fait si peur à la France, alors qu’elle est une chance pour l’Allemagne. Et nous pouvons le voir avec ses résultats économiques ! L’espoir aujourd’hui, c’est de réformer en profondeur l’organisation du marché du travail et notre système social, c’est diminuer massivement la dépense publique mais c’est aussi et surtout investir sur l’avenir. Et ce n’est pas en sabordant le Grand Paris Express et en renvoyant aux calendes grecques la Gare de Bry-Champigny-Villiers qu’on prépare le futur de la région Ile-de-France… et encore moins celui de l’Est parisien. Une telle décision n’est pas admissible quand on connaît aujourd’hui les difficultés que rencontrent tous les jours les bryards avec le RER A. L’espoir aujourd’hui, c’est de se retrouver ensemble sur toutes ces idées fondamentales P afin que nous puissions reconstruire notre pays sur des bases nouvelles et profitables pour tous. Nous avons la chance d’avoir dans notre circonscription, un homme qui conjugue depuis longtemps toutes ces idées, qui alerte régulièrement les français sur les dérives budgétaires, des dérives qui cassent notre dynamisme économique et social. Je veux parler, vous l’aviez deviné, de Gilles CARREZ, notre député, à qui je voudrais rendre hommage pour le travail extraordinaire qu’il accomplit à l’Assemblée Nationale depuis toujours mais surtout depuis juin de cette année. Elu président de la commission des finances, son rôle est important et stratégique. Il épluche les comptes de la nation, les distille, apporte sa critique, conseille et surtout alerte l’opinion sur les dérives que nous observons aujourd’hui. Je voudrais le remercier pour tout son travail et je crois que nous pouvons tous ici le remercier, Je voudrais aussi, à titre personnel le remercier pour toute l’amitié et la confiance qu’il me porte depuis de très nombreuses années. Mesdames messieurs, je vais arrêter ici mon propos, je n’ai le droit qu’à 10 minutes d’intervention ! Je voudrais alors, à tous, vous renouveler mes meilleurs vœux pour 2013, des Vœux qui s’adressent naturellement à Jean Pierre SPILBAUER et à tous mes collègues du Conseil municipal. Bonne année à tous Je vous remercie de votre attention

Retrouvez cette intervention sur le blog de M. ROBLIN : http://www.dominiqueroblin.fr/2013/...

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits