Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Bientôt une réorganisation des effectifs de police ?

Les frontières des secteurs police pourraient bouger. Un redécoupage est à l’étude concernant la circonscription de Villeneuve-Saint-Georges, Villeneuve-le-Roi, Ablon et Valenton.

La maire (PC) de Valenton vient de solliciter le ministre de l’Intérieur pour rappeler la nécessité de changer les règles. « Depuis des années, tout comme ma collègue Sylvie Altman, maire de Villeneuve-Saint-Georges, je demande le redécoupage de la circonscription de police, qui se limiterait à Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, tandis que Villeneuve-le-Roi et Ablon-sur-Seine seraient rattachés à une circonscription de la rive gauche », propose Françoise Baud – en l’occurrence Choisy-le-Roi. Mais sans perdre pour autant l’effectif de 140 agents. Pour l’élue communiste, cette demande devient urgente, compte tenu de « la très forte hausse de la délinquance, qui a quasiment doublé entre 2005 et 2012 ». « Il y a 8 ans, on comptait à peine un cambriolage tous les 10 jours. En 2013, les Valentonnais subissent près d’un cambriolage tous les deux jours. »

L’inspection générale des services missionnée

Il y a quelques semaines, le préfet du Val-de-Marne avait confirmé lors d’une séance publique extraordinaire au conseil général avoir « proposé au préfet de police de missionner l’inspection générale des services sur l’efficacité policièr e ». « Valenton et Villeneuve-Saint-Georges ont de vraies difficultés. Mais il n’est pas normal qu’Ablon et Villeneuve-le-Roi aient moins d’opérations de police », précise Thierry Leleu. Selon les élus, à cause du pont de Villeneuve-Saint-Georges, souvent embouteillé, et des distances à parcourir, les policiers se retrouvent parfois avec des temps d’intervention rallongés.

Le conseiller général MRC Daniel Guérin, qui avait alerté le préfet sur la situation de son canton, (Villeneuve-le-Roi et Ablon), ajoute : « Il n’est pas normal que pour 24 000 habitants, il n’y ait pas d’implantation de la police nationale mais juste un bureau purement administratif, ouvert aux heures de bureau. » Et l’élu de réclamer « un poste opérationnel ouvert sept jours sur sept ». Tout comme la maire de Valenton qui suggère une présence policière « dans un poste de police ouvert à temps plein en centre-ville (dans les locaux créés pour le point de contact avec la police de proximité, initialement prévus pour 14 policiers, fermés le plus clair du temps) ». Selon l’élue, les résultats de la mission commandée par le préfet ne sont pas encore connus.

Le Parisien Agnès Vives

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits