Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Cachan
CACHAN : L’internat d’excellence attire toujours autant

Le succès des internats d’excellence ne se dément pas. Hier, plusieurs dizaines de familles sont venues découvrir celui de Cachan à l’occasion des portes ouvertes de l’établissement, qui fonctionne depuis 2010.

Toutes celles rencontrées sont enchantées : « L’espace est beau, les élèves sont bien encadrés. J’espère que ma fille sera prise, avance Patrick, agent à la RATP et habitant de Cachan. J’ai un niveau scolaire CM 2 et je ne peux pas l’aider dans ses études comme je le voudrais. Ici, je pense qu’elle pourra progresser. »

Les internats d’excellence, dont le premier a été créé en 2009 à Sourdun (Seine-et-Marne), accueillent des jeunes qui ne bénéficient pas d’un environnement favorable pour réussir leurs études. A Cachan, un peu moins de 90 adolescents scolarisés en 4e et 3e uniquement, disposent d’un encadrement particulier. « On ne s’ennuie jamais, lâche une élève qui joue les guides à travers les différentes salles du bâtiment. On a toujours quelque chose à faire. » Après les cours, les jeunes vont à l’étude et peuvent faire des activités sportives et culturelles. La culture est d’ailleurs la spécialité de l’internat. « On va régulièrement au musée. A la fin de l’année, on aura visité tous ceux de Paris ! » annonce fièrement la jeune fille. Les parents sont d’autant plus ravis en apprenant le taux de réussite au brevet : 100%.

Pourtant, les internats d’excellence ne font pas l’unanimité. La soutenabilité financière du dispositif est notamment mise en cause dans le rapport sur le budget 2013. Ce dernier indique qu’« il arrive que la dépense par élève soit parfois supérieure de 4000 € à 8000 € au coût par élève dans les établissements classiques ».

Soulignant cette inégalité, Vincent Peillon, le ministre de l’Education, a déclaré que « la dépense ne correspond(ait) pas à leurs résultats » et qu’il ne souhaitait pas étendre le dispositif, mais plutôt engager une « réflexion approfondie » sur les internats en général pour « faire en sorte qu’ils soient tous d’excellence ». Est-ce le signe d’une baisse à venir des dotations ? Pour l’instant, l’internat de Cachan reçoit de quoi fonctionner normalement.

Le Parisien Anne-Laure Abraham | Publié le 14.02.2013, 07h00

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits