Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Charenton-le-Pont
CHARENTON : Des orientations budgétaires claires et responsables pour Charenton

Lors du Conseil municipal du 13 janvier dernier a eu lieu le Débat d’Orientation Budgétaire de la ville de Charenton.

Débat parfois vif, celui-ci a eu le mérite de poser clairement une différence entre le groupe socialiste et le groupe Charenton Demain : l’esprit de responsabilité.

Loin de la caricature présenté par l’opposition socialiste, il me parait important de rappeler quelques grands axes de la gestion qui est la nôtre, ici, à Charenton et dire quelques mots de l’esprit dans lequel nous avons construit ces pistes d’actions.

En 2013, nous poursuivons la feuille de route que nous nous sommes fixée. Il s’agit pour nous de respecter 3 principes fondamentaux que sont :

-  une gestion rigoureuse de l’argent public qui permet de conserver des marges de manœuvre pour agir sans pénaliser l’avenir ;
-  une politique de proximité qui répond aux besoins essentiels des Charentonnais sans diminuer leur pouvoir d’achat ;
-  une politique d’investissement dans des projets qui préservent la qualité de vie et qui confortent le dynamisme de notre ville.

1. Pour 2013, Jean-Marie Brétillon et son équipe proposent des orientations budgétaires à la fois équilibrées et ambitieuses, rendues possibles grâce à une gestion toujours plus rigoureuse de l’argent public.

Les orientations budgétaires de notre ville vont s’inscrire dans un contexte financier national et international qui demeure complexe pour les collectivités territoriales.

Le projet de loi de finances pour 2013 présenté par le Gouvernement le 28 septembre dernier est extrêmement préoccupant pour les Français, car c’est un budget de décroissance. Il ne baisse pas la dépense publique et aggrave notre déficit de compétitivité.

François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont fait le choix d’augmenter massivement les impôts plutôt que de baisser les dépenses : 2/3 de hausses d’impôts et 1/3 de supposée baisse des dépenses, c’est l’exact inverse de ce qu’il faudrait faire !

Au total, depuis l’élection de François Hollande, ce sont près de 12 milliards d’impôts supplémentaires qui ont été décidés contre les classes moyennes. De plus, contrairement au coup de com’ auquel nous avons assisté, 100% des Français payeront des impôts supplémentaires.

Malheureusement, avec une telle stratégie, on connaît le résultat à l’avance : les objectifs de réduction des déficits ne seront pas atteints et la courbe du chômage ne sera pas inversée.

La vérité, c’est que la Gauche a bâti un budget dans lequel 100% des Français et 100% des entreprises vont être affectés par une augmentation sans précédent de 33 milliards d’euros de leurs impôts.

Pour les collectivités territoriales, les concours financiers de l’État sont stables pour 2013, mais une baisse de 2,25 Mds€ a d’ores et déjà annoncée en 2014 et 2015, ce qui risque d’aggraver encore plus la situation de nos finances locales.

A cela nous devons ajouter le mécanisme de la péréquation, ardemment défendu par notre opposition socialiste, et qui fera peser une charge de plus en plus lourde sur notre budget.

Il faut également faire avec (ou plutôt sans) les décisions prises par les autres collectivités, notamment par la Région Ile-de-France et le Conseil Général du Val-de-Marne, qui, sans concertation aucune, ni même explication, suppriment des subventions, diminuent leur participation au financement de certains projets, bref, asphyxient véritablement les finances de nos villes.

Je n’ose vous parler des dépenses imposées par des réformes hasardeuses et non préparées comme celle, annoncée, sur les rythmes scolaires, qui aura, si elle est adoptée, des conséquences majeures sur notre budget.

2. Dans ce contexte extrêmement tendu, notre devoir est de tout mettre en œuvre pour protéger les Charentonnais.

Face aux effets de la crise économique et à l’irresponsabilité des décisions qui sont prises par le Gouvernement, le Conseil Régional et le Conseil Général, nous devons, à l’échelle de la Ville, avoir une gestion responsable et rigoureuse de l’argent public pour protéger les Charentonnais.

Cela nous impose de faire des choix, en ayant sans cesse à l’esprit le service rendu aux habitants et, surtout, sans peser sur leur pouvoir d’achat déjà bien mis à mal par la crise et les décisions du Gouvernement.

-  Malgré le contexte et grâce à notre bonne gestion, nous améliorons encore notre part d’autofinancement.
-  nous parvenons à limiter la hausse des charges de personnel
-  nous continuons à rechercher systématiquement les moyens d’optimiser les dépenses
-  nous diminuons encore et toujours notre endettement.

Cette politique à la fois rigoureuse et ambitieuse va nous permettre, cette année encore, de ne pas augmenter la part communale des impôts locaux !

Ainsi, nous continuons de transformer chaque quartier de Charenton pour en faire une ville moderne, à la hauteur de ce que sont en droit d’attendre les habitants.

Tout en gérant « en bon père de famille », Jean-Marie Brétillon et son équipe investissent pour répondre à nos besoins d’aujourd’hui et à ceux de demain.

Pour bâtir ce budget, nous avons dû résoudre une équation difficile : comment, par temps de crise économique, effectuer des investissements indispensables à l’essor de notre ville tout en conservant un budget d’une grande prudence ?

Nous avons relevé le défi, notamment grâce à la gestion rigoureuse que nous pratiquons depuis de nombreuses années.

Vous l’aurez compris, nous maintenons donc le cap.

Le contexte économique qui pèse sur nos finances locales nous impose de faire des choix.

Ces choix, nous les faisons en nous appliquant à nous mêmes une règle d’or : celle de la rigueur financière et fiscale alliée au respect du contribuable, pour qu’à Charenton, chaque euro dépensé le soit utilement !

Retrouvez cet article sur le site de M. BRETILLON : http://charenton-demain.com/2013/02...

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits