Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Education
« Certains professeurs sont encore réticents »

Alain Desmarest, vice-président du conseil général, dresse le bilan d’Ordival, le dispositif qui consiste à offrir un ordinateur aux collégiens.

Le conseil général lance pour la deuxième année consécutive le dispositif Ordival, qui consiste à offrir un ordinateur portable à tous les élèves du département qui rentrent en classe de 6e. Petite nouveauté, les élèves du privé se verront cette année également remettre un ordinateur. Alain Desmarest, vice-président du conseil général en charge des collèges dresse un bilan optimiste.

Quel bilan tirez-vous du dispositif un an après sa mise en place ? ALAIN DESMAREST. Nous sommes très satisfaits. Ce n’était pas quelque chose d’évident parce que ce dispositif avait déjà été mené ailleurs et n’avait pas toujours été concluant. Mais le partenariat que nous avons mis en place avec les principaux de collèges pour organiser ce dispositif a porté ses fruits. Au final, c’est un succès, ajouté à ça qu’il n’y a eu que très peu de vol, peu de casse. Au niveau pédagogique il y a aussi une satisfaction du corps enseignant.

Pourtant les résultats de votre enquête montrent que deux tiers des professeurs ne demandent pas à leurs élèves de l’amener en classe. On essaie de créer les opportunités, après, les gens s’en emparent ou pas. La France a du retard sur les pratiques du numérique à l’école, certains professeurs sont encore réticents. On espère qu’après une année, ça ira mieux, que les utilisations des ordinateurs vont se multiplier. C’est un plus évident pour les élèves, ça donne un aspect participatif aux cours. La première année, on voulait lancer la dynamique. Avec les nouveaux collégiens qui vont être équipés cette année, on aura 50% des élèves qui disposeront d’un ordinateur Ordival.

Ne faudrait-il pas accompagner, former les professeurs et les élèves pour que se développent ces pratiques ? Tout à fait. Il y a un gros effort de formation à faire, surtout à destination des professeurs. En parallèle, nous continuons d’équiper tous les établissements, tous les collèges seront câblés d’ici à la fin de l’année. On s’occupe aussi des petits problèmes techniques, comme le manque de prises de courant dans les salles de classes.

Dans quelle mesure Ordival a-t-il permis, comme vous l’affirmez, de réduire les inégalités entre les élèves ? Certains élèves n’ont pas d’ordinateur chez eux. Il y a un vrai problème de fracture numérique. Même si le taux d’équipement des familles est généralement fort, il peut y avoir jusqu’à 20% de foyers non-équipés dans les zones précaires du département. Il est trop tôt pour dire qu’on a réglé la question mais ça va nous permettre de s’attaquer au problème.

Le Parisien Propos recueillis par Quentin Laurent

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits