Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Ces deux ponts font rêver le département

La construction de deux ponts sur la Seine est suspendue à l’engagement financier de l’Etat et de la région. Les communes s’impatientent.

Cherche argent pour construire deux ponts sur la Seine. Ce pourrait être l’annonce lancée par le conseil général du Val-de-Marne pour trouver le financement nécessaire à la construction de deux nouvelles traversées de Seine. L’une entre Vitry et Alforville et une autre entre Villeneuve-Saint-Georges et Orly. Si le second projet est moins abouti, le premier attend un engagement financier de l’Etat et de la région pour se poursuivre. « On est prêt à lancer un concours d’architecture, détaille-t-on au département. Mais pour ça, nous avons besoin d’une visibilité financière. Pas question de mener des études qui finiront dans un placard faute d’argent. »

Des travaux estimés à plusieurs dizaines de millions d’euros

Pourtant, les deux projets sont très attendus. Depuis des décennies, le mal du Val-de-Marne est connu : ce territoire, traversé par un fleuve et une rivière, manque cruellement de pont. Entre le boulevard périphérique et la limite sud du département, seules six structures enjambent la Seine. Les conséquences sont vécues quotidiennement par les milliers d’automobilistes embourbés dans des bouchons. Ainsi, pour éviter le pont de l’A 86, régulièrement saturé, le flot de véhicules se déverse sur les communes alentours pour traverser le fleuve au niveau du pont de Choisy-le-Roi. Même punition pour les communes de Villeneuve-le-Roi et de Villeneuve-Saint-Georges, quotidiennement traversées par les poids lourds qui souhaitent rejoindre l’autre rive de la Seine grâce au pont de Villeneuve.

Ces deux projets de ponts doivent désengorger la vallée de la Seine et fluidifier un secteur considéré par l’Etat d’intérêt national.

Entre Vitry et Alfortville. Le projet prévoit d’enjamber la Seine au niveau de la gare des Ardoines, du côté de Vitry, pour rejoindre le quai de la Révolution, du côté Alfortville. Coût du chantier, environ 200 M€. « Il faut entre 50 et 60 M€ pour le pont, détaille une source proche du dossier. Le reste de l’argent est nécessaire pour enjamber les lignes des RER C et D installées de part et d’autre, et pour rejoindre d’un côté la D5 et de l’autre la D6. »

Entre Villeneuve-Saint-Georges et Orly. Son emplacement est loin d’être finalisé. « Des discussions sont en cours, souffle la mairie de Villeneuve-Saint-Georges. Mais nous avons mis un veto sur un pont qui arriverait directement sur Villeneuve-Triage. » Un projet de plusieurs dizaines de millions d’euros en fonction du tracé. L’objectif est de désengorger la N6 et surtout le pont de Villeneuve. Comme pour le pont de Vitry, le conseil général, mais aussi l’établissement public d’aménagement, chargé de piloter l’OIN (opération d’intérêt national), fait de ce franchissement de Seine une nécessité pour développer économiquement le secteur Orly-Rungis.

« En période de crise, les financements sont plus compliqués à obtenir, confie la même source. Mais dans les deux cas, sans argent, ça n’avancera pas. Pour le premier pont, on espère lancer le concours d’architectes au cours de ce premier semestre. Sinon, ça sera en 2014. »

Le Parisien Vincent Vérier | Publié le 20 févr. 2013, 07h00

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits