Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil
Communiqué de presse suite à la séance plénière du CG94 du 20 octobre 2014

1. Budget supplémentaire 2014 :

Les élu(e)s du groupe UMP Val de Marne Autrement ont voté contre le budget supplémentaire 2014 proposé par le Président du Conseil Général.

Le groupe a tout d’abord rappelé que ce budget supplémentaire a reçu un avis défavorable à la majorité en Commission des Finances le jeudi 16 octobre dernier grâce à la présence majoritaire de l’UMP lors de cette réunion.

Le groupe UMP s’est ensuite inquiété du processus d’asphyxie budgétaire en cours et déjà souligné lors de la séance plénière du 27 janvier 2014 consacrée au budget primitif 2014. Cela fait suite essentiellement à la baisse des dotations de l’Etat décidée par un Gouvernement de gauche et aujourd’hui dénoncée par un Exécutif et une majorité départementale qui ont pourtant contribué à sa victoire en mai 2012.

Face à cette réalité, le Conseil Général a décidé de revoir ses dépenses d’investissement et le calendrier de financement de certains projets structurants. Le groupe aurait préféré que l’Exécutif départemental propose un plan de réduction des dépenses de fonctionnement plutôt que de sacrifier les investissements dont l’effet est de pénaliser l’avenir de notre territoire et de ses habitants.

Le groupe s’est aussi inquiété de la dette du Conseil Général. A ce titre, il a rappelé que, selon le Ministère de l’Economie et des Finances, la dette du Conseil Général atteignait 641 millions d’euros au 31 décembre 2013, soit une hausse de +48% depuis 2008. Cette dérive a eu pour conséquence que le Conseil Général est désormais nettement plus endetté en euros par habitant que la moyenne de sa strate : 483€ par Valdemarnais contre 438€ par habitant pour la moyenne de la strate au 31 décembre 2013. En conséquence, l’inscription dans le budget supplémentaire d’une réduction de 10 millions d’euros du montant de l’emprunt est certes une bonne chose mais demeure insuffisante.

2. Dotation de fonctionnement des collèges publics pour l’année 2015 :

Le groupe UMP a exprimé son accord sur les nouveaux principes qui régissent la dotation de fonctionnement des collèges publics pour l’année 2015, à savoir la séparation entre la part destinée à l’entretien et à la viabilisation des collèges et la part destinée aux élèves pour la vie scolaire.

En revanche, Olivier CAPITANIO, Président du groupe UMP Val de Marne Autrement, a tenu à exprimer son inquiétude sur les conséquences du nouveau mode calcul qui va conduire à des baisses de dotation assez fortes dans certains collèges, y compris dans des établissements dont les réserves financières sont déjà faibles ou qui sont situés dans une Zone d’Education Prioritaire (ZEP).

Le groupe s’est donc abstenu sur cette délibération.

3. Adoption d’un vœu contre la suppression de l’envoi de la propagande électorale au domicile des électeurs en 2015 :

Pour la séance plénière du lundi 20 octobre 2014, le groupe UMP a proposé un vœu contre la suppression de l’envoi des documents électoraux au domicile des citoyens pour les élections départementales et régionales de 2015.

Un vœu similaire avait été également déposé par un conseiller général de la majorité. A la suite d’un échange en séance, les principaux auteurs se sont mis d’accord sur une rédaction commune du vœu qui a été adopté à l’unanimité.

Olivier CAPITANIO, Président du groupe UMP Val de Marne Autrement, se félicite de ce vote car il considère que la mesure voulue par le Gouvernement au nom d’un soi-disant économie n’est en réalité qu’un moyen pour lui de détourner l’attention des Français des scrutins départementaux et régionaux prévus en 2015 et dont il craint les résultats

4. Adoption du vœu du groupe UMP concernant la politique familiale :

Les élu(e)s du groupe UMP Val de Marne Autrement se félicitent de l’adoption par le Conseil Général du vœu qu’il a présenté pour réclamer le maintien du caractère universel de la politique familiale en France et demander au Gouvernement de renoncer aux nouvelles ponctions envisagées sur le budget des familles.

Certains considérants du vœu ont été amendés d’une part pour tenir compte des arbitrages opérés jeudi 16 octobre dernier en fin d’après-midi par le Gouvernement et d’autre part pour accepter un amendement du Font de Gauche.

Le groupe UMP regrette que le groupe PS n’ait pas voulu s’associer à ce vœu. Le groupe PS était visiblement embarrassé de devoir s’exprimer sur des mesures extrêmement pénalisantes pour les familles décidées par un Gouvernement qu’il soutient.

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits