Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Elections des conseillers généraux : la parité aux dépends de la diversité

Le Sénat a rejeté une nouvelle fois, par 185 voix contre 136, le binôme, ce mode de scrutin inventé par la Gauche pour permettre la féminisation des conseils généraux.

Rappel : seraient dorénavant élus ensemble, deux conseillers de sexes différents sur un seul grand canton là où auparavant étaient élus indépendamment deux conseillers. "La contestation grandit sur tous les bancs contre ce mode de scrutin qui supprimera des cantons dans la ruralité » puisque à part les socialistes, aucun groupe de la majorité sénatoriale n’a voté cette disposition, le 14 mars. Je suis intervenue pour expliquer pourquoi je tenais au scrutin uninomal : « les femmes ainsi élues y trouvent une légitimité démocratique qui ne leur est pas reconnue avec une élection de liste » et pourquoi j’étais opposée au binôme, alors que chacun connaît mon féminisme. Certes, ce scrutin d’un nouveau type favorisera la parité dans certains départements trop masculins ( il y a plus de 30 % de femmes au Conseil général du 94), mais il va mettre à mal la diversité politique. Impossible à l’avenir que soient élus des conseillers généraux de couleur politique différente : là où il y avait un élu de droite et un de gauche, ce sera impossible, le binôme devant partager obligatoirement les mêmes options politiques. C’est aussi la fin des élus indépendants ou non-inscrits. J’ai aussi réclamé au Ministre de l’Intérieur plus de transparence puisqu’il est de notoriété publique que, dans le Val-de-Marne, les premiers projets de redécoupages électoraux ont été proposés par les sections socialistes. Manuel Valls ayant a plusieurs reprises, confirmé qu’il demanderait à l’Assemblée nationale de rétablir le binôme rejeté au Sénat, je me suis insurgée contre cette méthode qui va autoriser des élus qui ont refusé de s’imposer la parité pour leurs suppléants, de l’imposer aux autres. En effet, seuls les députés n’ont aucune obligation en matière de parité.

Retrouvez cet article sur le site de Mme PROCACCIA : http://www.catherine-procaccia.com/...

Ci-dessous, le communiqué de presse de Mme PROCACCIA.

PDF - 411.5 ko
Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits