Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Transports
Feu vert à l’aménagement du pont de Nogent

Avec 80000 véhicules par jour, le pont de Nogent est le plus gros bouchon d’Europe.

Une nouvelle étape vient d’être franchie, et elle est de taille. Les travaux de réaménagement du pont de Nogent (Val-de-Marne), ce fameux point noir de la circulation de l’est parisien, emprunté par 80000 automobilistes par jour, devraient bien débuter dans trois ans, comme prévu. L’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique de cet ouvrage — qui s’est déroulée du 2 septembre au 4 octobre — a recueilli un avis favorable avec recommandations. Les habitants de Nogent-sur-Marne et Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) se sont déplacés en nombre pour donner leur avis et apporter parfois des solutions d’un niveau « très technique », comme le précise le commissaire enquêteur, Marc Sauvez : « Les avis sont globalement très favorables, soulignant l’urgence à agir. »

Un coût évalué à 40,5 M€

Près d’une centaine d’observations ont été notées dans le registre. A cette lecture, les principaux points de vigilance mis en avant par le commissaire-enquêteur concernent notamment la bretelle A 4 est/A 86 nord. Le projet de réaménagement ne traite qu’à la marge l’un des principaux problèmes de l’actuel échangeur qui est l’insertion des véhicules de l’A 4 est et allant vers l’A 86. Parmi les propositions des riverains figurent notamment celles d’ajouter une troisième voie dédiée sur l’A 4 et à l’approche du feu pour les tourné-à-droite vers l’A 86 nord (il y en a deux actuellement). Cette dernière proposition « semble intéressante » et sera prise en compte par la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) qui prévoit l’agrandissement de la courbe. De même que le maître d’ouvrage devrait être « attentif » à la proposition de prolonger les écrans prévus sur le pont au-dessus de l’A 4 et jusqu’au boulevard des Alliés à Champigny-sur-Marne. Autres sujets largement abordés au cours de l’enquête et figurant parmi les recommandations : la passerelle de circulations douces devra être visible et attractive pour éviter que les piétons ne continuent de traverser sur le pont, et les accès au parc du Tremblay devront être repensés.

Dans son ensemble le projet — d’un coût évalué à 40,5 M€ et financé par l’Etat, la région et le département — a été salué. En supprimant le « carrefour à l’indonésienne » et en réalisant une nouvelle bretelle d’accès en venant de Paris, les temps de parcours des voies locales et de l’axe nord-sud devraient être considérablement réduits. La traversée du pont de Champigny à Nogent mettra trois minutes au lieu de dix actuellement en heure de pointe, selon les estimations.

Le Parisien MARJORIE LENHARDT

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits