Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Transports
Feu vert du département à la première ligne de supermétro

Le Val-de-Marne attend avec impatience « sa » première ligne de Grand Paris Express, en l’occurrence le tronçon sud de la ligne 15 qui doit courir de Pont-de-Sèvres (Hauts-de-Seine) à Noisy-Champs (Seine-Saint-Denis).

Le conseil général a en effet adopté à l’unanimité, lundi soir, un avis favorable au dossier d’enquête publique de ce premier tronçon de supermétro qui doit être mis en service à l’horizon 2020.

« Orbival ne relève plus de l’utopie mais s’approche pas à pas de sa réalisation que nous appelons tous de nos vœux », souligne le vice-président (PC) aux transports Marc Thiberville, en rappelant le rôle précurseur joué par le département à travers l’association Orbival.

Pression pour accélérer le prolongement de la 14

Depuis 2006, cette émanation du conseil général, qui rassemble des élus de tous bords, porte l’idée d’un métro périphérique en banlieue. « Plus personne aujourd’hui n’oserait remettre en cause la nécessité de ce projet tant les conditions de transport des Franciliens sont insatisfaisantes, pénibles, fatigantes », reprend encore Marc Thiberville.

Pour autant, si le département donne son feu vert à une déclaration d’utilité publique, le conseil général ne manque pas de soulever quelques réserves. Dans leur avis, les élus ont ainsi rappelé leur volonté de voir accélérer le calendrier du prolongement de la ligne 14 vers Orly. Les conseillers généraux voudraient que le métro, actuellement prévu pour 2027, puisse gagner l’aéroport 2 à 3 ans plus tôt.

Par ailleurs, une attention particulière est portée à la gare de Champigny-Centre, qui doit faire une fourche entre une partie de la ligne 15 qui part vers Noisy-Champs et une autre qui part vers Val-de-Fontenay.

Le choix d’une interopérabilité (un train sur deux dans l’une ou l’autre des directions) ou d’une correspondance (descendre d’un train pour en prendre un autre vers Val-de-Fontenay) n’est pas encore tranché. « Une décision interministérielle est attendue sur le sujet en décembre », confie Marc Thiberville. Un arbitrage attendu par le département, qui ne penche pas a priori pour l’un ou l’autre des scénarios.

L.M. Le Parisien

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits