Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Former les jeunes pour combattre le chômage !

Le choix du gouvernement de supprimer les aides aux employeurs d’apprentis a fait l’effet d’une douche froide.

Jean-Paul Huchon lui-même a évoqué le risque de « déstabiliser l’apprentissage ». Il est vrai que la région touche chaque année 119 millions d’euros (M€) au titre de ces aides.

Le problème, c’est que depuis plusieurs années la région elle-même, à qui la loi confie la charge de ces formations, poursuit un travail de sape contre l’apprentissage.

Sur les 119 M€ qu’elle touche de l’Etat pour aider les employeurs d’apprentis, elle n’en reverse que 94 M€ aux entreprises : où passent les 25 M€ manquants ?

La région a aussi décidé de supprimer les aides aux apprentis de niveau master et de diviser par 3 les aides aux apprentis en CAP et BEP. Ces apprentis sont pourtant les plus nombreux et ceux qui sont issus des familles les plus modestes. Pour eux, l’aide régionale est passée de 870 à 320 euros. C’est un véritable trou dans le budget pour ces jeunes et leurs familles.

Dernière attaque en date : le gouvernement Fillon avait donné 12 M€ par an à la région pour développer l’apprentissage. La région a décidé de détourner ces crédits pour financer les emplois d’avenir de François Hollande qui sont en réalité des emplois précaires dans le secteur public et parapublic.

Derrière les discours de façade, le gouvernement et la région sont unis pour détruire l’apprentissage. Ce choix est un grave contresens. Il est fondé sur une défiance incompréhensible vis-à-vis des entreprises et sur un parti-pris idéologique : celui de sacrifier la formation des jeunes pour financer des emplois aidés avec pour seul objectif de dégonfler artificiellement les chiffres du chômage.

Alors que le chômage bat des records (90.000 jeunes Franciliens sont aujourd’hui sans emploi), les études montrent que 80 % des apprentis trouvent un emploi à l’issue de leur formation, très majoritairement en CDI.

Ces chiffres doivent nous faire réfléchir. Le chômage, et en particulier celui des jeunes, est un drame qui touche trop de familles. Il faut utiliser tous les leviers disponibles pour le combattre. L’apprentissage est un outil qui a fait ses preuves. Former les jeunes est le plus sûr moyen de leur assurer un emploi durable et donc un avenir.

La politique du gouvernement et de la région, c’est une double peine pour les jeunes Franciliens. Elle sacrifie l’apprentissage au moment où ils en ont le plus besoin. En matière d’emploi, l’idéologie est mauvaise conseillère. Pour le groupe MP, l’objectif est clair : il faut restaurer le service public de l’apprentissage.

Valérie Pécresse

Retrouvez cet article sur le site du Groupe Mouvement Populaire d’Ile-de-France : http://www.ump-iledefrance.fr/

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits