Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Gérard Delmas : « Les entreprises investissent mais attention aux délais non tenus »

Alors que les vacances viennent de commencer, le président de la Chambre de commerce et de l’industrie Paris Val-de-Marne, dresse un bilan positif sur les financements engagés ces dernières années par les différents groupes présents sur le territoire, tout en faisant part de ses inquiétudes.

Comment se porte aujourd’hui l’investissement dans le département ? GÉRARD DELMAS. Plutôt bien. L’investissement public est rare, mais il existe l’investissement privé sur lequel les entreprises communiquent très peu alors qu’il est primordial.

Quels sont les exemples majeurs ? Le groupe Sanofi a ainsi débloqué 200 millions d’investissement pour son projet BioLaunch à Vitry, Essilor a investi 30 M€ pour son nouveau centre innovation et technologies à Créteil (ouverture au second semestre 2013), Air liquide 20 millions pour un nouvel atelier à Vitry et la modernisation du site de Bonneuil, L’Oréal a acheté deux hectares supplémentaires sur son site de Chevilly-Larue pour y construire 10000 m2 de bureaux et de laboratoire. En dehors des entreprises du CAC40, le fabricant de prothèses dentaires Septodont vient d’inaugurer son nouveau centre de recherche et développement à Saint-Maur et envisage d’investir 20 M€ pour un nouveau site de production sur le département. SGD (ex-Saint-Gobain) aura investi 46 M€ entre 2008 et 2012 pour son site de Sucy.

Quelles sont les perspectives pour le futur ? D’autres dossiers sont à venir avec par exemple les 450 M€ prévus par Aéroports de Paris d’ici 2018 pour moderniser l’aéroport d’Orly, le prolongement de la ligne 14 et la future gare TGV d’Orly, sans oublier l’opération d’aménagement Coeur d’Orly sur 130 ha à terme. Pernod, basé à Créteil, souhaite rénover ses installations et construire un nouveau centre de recherche. Il y a donc des opportunités, mais il y a aussi beaucoup d’incertitudes.

D’où vient votre inquiétude ? Les entreprises investissent, mais attention aux délais non tenus. On voit bien que les financements se calent par rapport aux aménagements. Or, on vient d’apprendre que la gare TGV d’Orly prévue en 2020 dans le cadre de l’interconnexion TGV sud est reportée en 2030. Et la ligne 14 va se faire sur deux étapes, en 2017 pour la station de Villejuif et 2027 pour Orly, alors que nous, nous souhaitons 2024. Ces décisions pèsent énormément sur le choix des entreprises. L’année dernière, une grande entreprise anglaise a décidé de ne pas s’installer sur le département car elle avait entendu parler des réflexions engagées sur l’avenir de l’aéroport d’Orly et de la proposition de le délocaliser. Il faut être précis dans les dates et les projets, sinon ça risque de les décourager. Il faut aussi accélérer le traitement des recours et penser à l’intérêt de l’ensemble. Pernod était prêt à faire des travaux mais le projet est pour l’instant bloqué. Il ne faut que le privé soit paralysé car c’est le seul levier de croissance.

Le Parisien Anne-Laure Abraham

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits