Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Nouveau Grand Paris
Grand Paris : « Le projet sera bien achevé en 2030 »

Alors qu’il doit annoncer cet après-midi ses « arbitrages sur le Grand Paris », le Premier ministre Jean-Marc Ayrault nous expose sa vision du projet.

Quelle est l’utilité du Grand Paris ? JEAN-MARC AYRAULT. J’ai décidé de prendre à bras-le-corps le dossier du Grand Paris. L’Ile-de-France représente 30% de la richesse nationale. C’est la région la plus riche, la plus puissante, celle où il y a le plus d’emplois… Mais c’est aussi une région où se concentrent énormément de difficultés de vie quotidienne, en particulier pour se déplacer. Aller au travail pour une partie très importante des Franciliens, c’est la galère. Il y a aussi beaucoup d’inégalités, des départements très riches et d’autres très pauvres. Il faut corriger tout ça. C’est l’objectif de ce projet qui s’appellera le Nouveau Grand Paris. C’est un projet ambitieux en matière de déplacements. Il s’inscrit dans le nouveau modèle français que je veux promouvoir. Je veux mettre en avant la performance et la compétitivité économique mais aussi la justice et la solidarité. Si on ne fait rien sur les transports, ces objectifs ne pourront pas être atteints. L’objectif est que l’Ile-de-France atteigne le sommet des métropoles mondiales sur le plan économique, de l’attractivité mais aussi de la solidarité.

Comment améliorer les transports ? Certains Franciliens se voient refuser un emploi car, pour y aller, ils doivent prendre le RER et risquent d’arriver en retard. C’est une injustice. Je souhaite mener de front l’amélioration des transports au quotidien et le développement du réseau. Le nouveau métro, le Grand Paris Express, desservira 72 gares, qui sont autant de pôles d’échange. Nous améliorerons aussi le réseau RER existant. Il n’y aura jamais eu une telle ambition et une telle mobilisation de moyens et d’acteurs pour relever le défi des transports en Ile-de-France.

La France a-t-elle les moyens de financer tout ça ? Ce n’est pas parce que nous devons lutter contre la dette que nous devons nous interdire d’investir pour produire plus de richesse, d’emploi, de croissance. Ce projet considérable, qui sera bien achevé en 2030, nous permettra de retrouver de la croissance, des emplois mais aussi des recettes nouvelles.

Qu’avez-vous prévu sur le logement ? Aujourd’hui, il est très difficile de se loger. Il faut rationaliser la politique foncière parce qu’aujourd’hui vous avez plusieurs établissements publics. Il ne faut en faire qu’un seul pour être plus efficace dans la production de logements.

Faut-il revoir certains découpages administratifs ? Il y aura toujours la région, les départements. Mais je souhaite qu’il y ait des structures intercommunales plus cohérentes, plus rationnelles, plus solidaires. En zone urbaine, dans la zone dense, elles devront à l’avenir regrouper un minimum de 300 000 habitants et, dans les zones un peu moins denses, 200 000 habitants. Je souhaite que cela soit réglé au plus tard fin 2015.

Certains regrettent déjà que ce projet se fasse au détriment d’autres régions… Un Grand Paris qui se porte bien, ce n’est pas Paris contre la province, c’est toute la France qui se porte mieux. Par ailleurs, le futur projet de loi sur la décentralisation donnera davantage de compétences aux régions. Et il y aura un effort particulier pour l’ensemble des grandes métropoles.

Il y aura aussi un Grand Lyon et un Grand Marseille ? Dans l’agglomération de Marseille, deuxième ville de France, il y a six intercommunalités et onze organisations pour les transports. Ce n’est pas normal. Cela devra changer aussi, car ces grandes métropoles dynamisent tout le reste du territoire. Comme pour Lyon, le projet de loi de décentralisation comprendra des dispositions sur la métropole d’Aix-Marseille-Provence.

Le Parisien Propos recueillis par Matthieu Croissandeau, Rosalie Lucas et Louis Moulin | Publié le 06.03.2013, 09h14

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits