Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Hollande ou la stratégie de la petite boite à outils

Avec sa boîte à outils et son choc de simplification, François Hollande nous a donné l’impression, hier soir sur France 2, d’être devenu le plombier de service et le Monsieur bricolage de la France !

Il a longuement affirmé qu’aujourd’hui, toute sa politique économique était en place. Ce qui veut dire que tous les outils, nécessaires à la remise en bon ordre du pays, étaient dans la boîte et qu’il suffisait de s’en servir. Il a toutefois ajouté qu’il fallait accompagner cette stratégie d’un zeste de choc de simplification. Rien donc de nouveau à annoncer ! Pas de mobilisation générale, pas de plans d’actions qui réveillent les français et leur redonnent la confiance ! Chaque français devant sa télévision a pu ainsi vivre intensément ce grand moment de communication, peser l’importance et la dimension des annonces, l’ampleur de la stratégie mise en place et la fine analyse du Président sur la crise. Personne en effet, ne s’attendait au choix d’une thérapie aussi laxiste et d’une stratégie aussi peu efficace pour l’économie nationale qui vit actuellement l’une de ses plus grandes crises : c’est la stratégie de la boîte à outils et du choc de simplification ! Fort de cette stratégie annoncée, le Président en a d’ailleurs conclu, qu’il fallait maintenant attendre que la croissance revienne et que la courbe du chômage s’inverse à la fin 2013 ! Tout était ainsi dit ! Chacun peut donc aujourd’hui être rassuré. Le Président est certain d’avoir pris la mesure de la crise. Français, françaises dormez tranquille, ne craignez rien, tout va bien. Moi Président, je maîtrise la crise et les angoisses de mes compatriotes. Monsieur Bricolage est au travail, il veille sur la France ! Mais devant une telle confiance en soi et devant l’ampleur de la crise, on peut naturellement s’étonner d’un tel choix stratégique et se poser beaucoup de questions ! Tout d’abord et nous le savons tous, un bon plombier c’est rare et difficile à trouver ! Il coûte généralement très cher et la facture finale est toujours difficile à digérer. Et puis, au bout du compte on n’est pas toujours satisfait du travail réalisé. Il faut également se poser la question du choix des outils. En effet, le Président a-t-il dans sa boîte la bonne clé-à- molette pour renforcer la compétitivité des entreprises ? A-t-il également le bon tournevis pour réduire les déficits ? A-t-il aussi un rabot efficace pour diminuer le chômage ? En y réfléchissant un peu, ce n’est pas sûr que Monsieur Bricolage ait choisi les bons outils ! Pas sûr en effet que les emplois avenir, le crédit d’impôts pour les entreprises… soient suffisants pour rendre la France compétitive, innovante et surtout capable d’inverser la courbe du chômage fin 2013. Enfin, autre question importante, le choc de simplification proposé est-il suffisant pour restaurer le dynamisme économique notre pays ? Ici aussi ce n’est pas sûr ! Un choc de compétitivité ou un choc de réformes structurelles serait préférable, plus utile et plus performant ! Au bout du compte, après une heure de questions-réponses avec David Poujadas, le doute s’instaure en nous et la faiblesse des réponses nous interroge et surtout nous stupéfait. En réalité, la seule et grande question qui nous vient immédiatement à l’esprit, après cette prestation télévisuelle, est la suivante : avons nous un Président à la hauteur des enjeux et de la grave crise que nous subissons ? Avons-nous un Président qui maîtrise les événements et qui met tout en œuvre pour les amortir ? Avons-nous un Président réformiste capable dans la tempête économique que nous vivons, de conduire la France vers le renouveau économique ? Avons-nous un Président capable de suivre les nombreuses recommandations de la cour des comptes et d’engager des économies fortes dans les dépenses publiques ? Malheureusement, au regard de l’émission d’hier et depuis son élection, la réponse est non ! Avec Hollande, nous assistons à une politique brouillonne, confuse et insuffisante au regard de la crise. Il n’y a pas de fil conducteur, aucune direction qui puisse redonner confiance aux français. On marche à vue et on attend que la conjoncture se retourne. C’est dramatique pour la France et surtout pour les français qui souffrent de cette situation. La France gronde ! Si rien n’est fait, si on ne l’écoute pas, elle va exploser et les extrémistes seront là pour récolter les morceaux ! On aurait grand besoin que Nicolas SARKOZY revienne aux affaires !

Retrouvez cet article sur le blog de M. ROBLIN : http://www.dominiqueroblin.fr/2013/...

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits