Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Joinville-le-Pont
JOINVILLE : Le futur centre-ville encore redessiné

Le centre-ville de Joinville n’aura bientôt plus le même visage.

Mais celui-ci a été remodelé lors du conseil municipal, mardi soir. L’opposition s’était inquiétée de l’abandon du projet de gymnase annoncé l’an passé. Les voilà rassurés puisqu’un nouveau projet a été présenté. Il prendra place à côté de l’hôtel de ville, sur le terrain de l’ancienne gendarmerie qui servait de parking temporaire. Si l’emplacement reste le même, le projet ne comprend plus qu’une salle omnisports.

1100 nouveaux habitants espérés

« La salle de musculation et d’haltérophilie est supprimée parce qu’il n’y avait pas de besoin exprimé par la population et que cet équipement existe déjà au stade », a expliqué Jean-Jacques Gressier, adjoint au maire (UMP) en charge de l’urbanisme. Autre modification au projet initial : le déplacement des salles de danse et des logements qui s’ajouteront à ceux en cours de construction juste en face. En souterrain seront réalisées 50 places de parking. Un projet financièrement à l’équilibre grâce à la vente des terrains à l’aménageur, selon la mairie, qui espère accueillir en tout 1100 nouveaux Joinvillais.

Des annonces qui ont soulevé quelques réticences dans les rangs de l’opposition. « Avec la construction de ces logements, les capacités d’accueil en crèche sont nettement insuffisantes », a ainsi dénoncé Marc Verstraete (PS). Faux avance l’adjoint à l’urbanisme : « N os prévisions nous montrent que ce qui existe suffit. » C’est « la hauteur du futur édifice qui inquiète » Sylvie Mercier, élue d’opposition divers droite. « Tout le monde reconnaît qu’il faut densifier les alentours des gares. On ne va pas mettre des pavillons avec jardin au bord du RER », se défend Jean-Jacques Gressier.

Dans la rue de Paris, une commerçante estime, elle, qu’« un gymnase n’a pas sa place en centre-ville. Il attirerait des gens qui n’arriveraient pas à se garer. Le maire fait ce qu’il peut, mais il nous manque des terrains pour stationner. En revanche, j’aime bien le visage qu’auront les futurs immeubles. Cette ville avait du cachet il y a 60 ans, mais il aurait fallu l’entretenir. Nous aurons un centre-ville propre », félicite-t-elle. Une réunion de quartier se tient ce soir, à 20h15 à la mairie. Quant aux travaux du gymnase, ils devraient débuter en 2014 pour une livraison en 2016.

Le Parisien Elsa Marnette

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits