Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
L’Espace : une volonté politique trop discrète

Rapporteur pour l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques sur les enjeux et perspectives de la politique spatiale européenne, Catherine PROCACCIA co-organisait un débat public sur la thématique : l’Espace des services quotidiens méconnus.

De nombreux experts sont intervenus pour démystifier l’espace et faire découvrir au grand public l’importance de l’espace dans notre quotidien.

C’est avec franchise qu’ils ont admis la nécessité de mener une réflexion sur la communication spatiale pour améliorer sa compréhension auprès des concitoyens.

Un lancement fait 6 secondes au JT, Curiosity à peine plus, alors qu’il s’agit de réels exploits, a regretté Catherine Procaccia pour l’intérêt limité des média sur l’Espace. L’Espace en concurrence avec de nombreux autres secteurs. La seule "fenêtre de lancement" généralement réservée est le mois d’août, quand la France se met au rythme aoûtien.

L’espace, ce n’est pas seulement le vol habité.

Les hommes ne se sont pas encore appropriés l’espace, alors que maires, agriculteurs, citoyens l’utilisent quotidiennement. Nous bénéficions quotidiennement de services de communication, d’observation ou de navigation qui transitent par l’espace. L’agriculture, la pêche, les transports aériens en dépendent. Les services de communication disponibles en tout point du globe, les prévisions météorologiques, les services de navigation tels que le GPS procurent une multitude de gains directs et indirects évidents mais difficilement chiffrables. Par exemple : avec Farm-Star, il est possible aux agriculteurs de savoir où diffuser des engrais dans 1 parcelle, puis se laisser guider dans leur tracteur à l’aide d’un GPS pour rejoindre le positionnement adéquat.

Des applications satellitaires de plus en plus sophistiquées voient le jour, par exemple dans le domaine de la médecine, pour suivre la progression des épidémies.

Malgré les difficultés économiques et budgétaires, le secteur spatial ne peut être relégué au second plan, il génère 35.000 emplois directs en Europe et 6,3 milliards de chiffre d’affaires.

Étant donné ces enjeux, l’Espace ne peut être considéré comme un « luxe ». C’est un secteur indispensable, dont il convient de préserver l’avenir, en poursuivant l’effort d’investissement qui a permis à la France et à l’Europe de se situer dans le peloton de tête des puissances spatiales.

Retrouvez cet article sur le site de Mme PROCACCIA : http://www.catherine-procaccia.com/

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits