Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
L’Ile-de-France en 2030 : une opposition qui propose

Face à la vision irréaliste et idéologique de la gauche, Valérie Pécresse propose 211 amendements pour améliorer la qualité de vie des Franciliens.

A l’occasion de l’examen, aujourd’hui, du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France (SDRIF), Valérie Pécresse proposera 211 amendements permettant d’améliorer concrètement la qualité de vie des Franciliens.

Face à la vision irréaliste et idéologique de la gauche qui n’aura pour conséquence que de compliquer la vie des Franciliens en organisant l’asphyxie en Ile-de-France, Valérie Pécresse propose une vision ambitieuse et pragmatique pour l’avenir du territoire.

En matière de transports, face à une gauche qui menace l’avenir du Grand Paris en détournant de leur objet les crédits destinés à la construction du nouveau réseau et en votant une loi qui permet de faire disparaître des tronçons entiers du projet, Valérie Pécresse propose une vision équilibrée associant développement des transports en commun et développement des infrastructures routières.

L’amélioration des conditions de transports est en effet le préalable à toute politique de croissance économique et de construction de logement. C’est pourquoi, en plus de la sanctuarisation du projet de Grand Paris, les élus du groupe Mouvement Populaire demanderont notamment l’achèvement de la Francilienne à l’Est en Seine-et-Marne (77). Ils défendront également le prolongement du tramway T8 (sous la forme d’un TCSP) entre Epinay (93) et Cergy (95) afin de relier les deux pôles universitaires de Cergy et Saint-Denis/Villetaneuse.

En matière d’action économique et d’emploi, les voyants sont actuellement au rouge en région Ile-de-France avec une activité moins dynamique et un chômage qui progresse plus vite que dans le reste du territoire et une région qui est celle qui dépense le moins, par habitant, pour la création d’emplois.

C’est pourquoi les élus du groupe Mouvement Populaire demanderont à ce que soient garantis tous les projets permettant de créer des emplois et de rééquilibrer les territoires. A ce titre ils défendront le projet d’aménagement d’Europacity qui permettra de créer 20 000 emplois dans le triangle de Gonesse (95) et la création des infrastructures routières nécessaires au bon développement du projet Villages Nature, en Seine-et-Marne.

Enfin, s’agissant du logement, Valérie Pécresse plaide pour une politique anti-ghettoïsation et de vraie mixité sociale. Elle refuse la logique de construction massive de logements sociaux sur les territoires où ils sont majoritaires, au profit du logement intermédiaire et d’accession sociale à la propriété à destination des classes moyennes.

Retrouvez cet article sur le site du Groupe Mouvement Populaire d’Ile-de-France : http://www.ump-iledefrance.fr/

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits