Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
L’UMP résiste, le Front de Gauche échoue, faute d’avoir su ou voulu choisir son camp

A la lecture des résultats de ce premier tour des législatives dans le Val-de-Marne, quelques commentaires !

Dans le Val-de-Marne, mon inquiétude vient des 58,70 % qui représentent le plus mauvais taux de participation à un premier tour de législatives.

Une nouvelle fois, les abstentionnistes sont les acteurs décisifs de cette élection qui, placée après la Présidentielle, relativise aux yeux des électeurs l’importance du Parlement. Ils ne mesurent pas assez qu’au travers du choix de leur député, ils choisissent une politique. J’espère que les électeurs, notamment de la Droite et du Centre, se réveilleront pour le second tour, car, pour les candidats UMP, même si dans plusieurs villes, ils ont réussi à améliorer nettement le score de Nicolas Sarkozy, ils doivent mobiliser un électorat déçu, voire lassé par l’ambigüité sur les intentions de François Hollande aux plans des politiques sociale et économique. Ces sentiments s’ajoutent à une certaine confusion des messages politiques depuis les primaires socialistes de 2011 et au fait que l’UMP est privée brutalement de son leader charismatique et chahutée par plusieurs prétendants à sa succession.

Il faudra donc un sursaut de notre électorat de la Droite et du Centre pour sauver nos collègues de Thiais, Villeneuve-le-Roi et Villiers-sur-Marne. C’est encore possible et nécessaire pour ne pas donner carte blanche à un Président de la République dont les contenus de sa politique restent, par stratégie délibérée, flous et incertains. Deux autres constats : Même si certains de mes collègues UMP/NC aborderont avec difficulté le second tour du fait d’une petite vague rose qui a soufflé ce dernier dimanche sur le Val-de-Marne, la Droite, en nombre de voix, fait un score honorable.

En revanche, comme à HENIN-BEAUMONT, le Front de Gauche échoue dans la plupart des circonscriptions, perdant dès le premier tour son seul député communiste, maire d’Ivry, qui occupait le siège de son illustre prédécesseur, Maurice Thorez.

Cette élection législative va marquer à Gauche une évolution dans la vie politique d’un département dont la direction a toujours été communiste (sauf les 6 ans de présidence de Roland Nungesser°.

Est-ce que les électeurs du Front de Gauche vont mesurer qu’en respectant le « désistement républicain », ils précipiteront leur perte au profit du Parti Socialiste ? Vaste question dont nous aurons une partie de réponse dimanche prochain !

Retrouvez cet article sur le blog de Jacques JP MARTIN :

http://www.jacques-jp-martin.fr/

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits