Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
L’UMP sereine face à la timide percée de la gauche

Deux éléments nouveaux transforment un tantinet le paysage de la 8e circonscription, aujourd’hui à droite, pour ces élections législatives. Tout d’abord, l’ajout du canton de Joinville-le-Pont, résultat du redécoupage de 2009. Ensuite, les 167 voix de plus au candidat PS François Hollande lors de la présidentielle.

Cependant, ces deux faits ne semblent pas affecter le candidat sortant UMP, Michel Herbillon, qui n’apparaît pas vraiment menacé. Il est le seul député du Val-de-Marne à avoir été élu, dès le premier tour, aux législatives de 2002 et 2007. Egalement maire de Maisons-Alfort, la cinquième ville du département, il a derrière lui un grand nombre d’habitants plutôt satisfaits de leur qualité de vie.

« Je suis serein et déterminé, affirme Michel Herbillon. Et j’ai, face à moi, des candidats qui ne connaissent pas la circonscription. »

Parmi les douze autres candidats se distingue, sous l’étiquette PS, Patricia Richard, conseillère municipale d’opposition à Saint-Maurice : « Le député sortant est un candidat redoutable, mais tant mieux, affirme-t-elle. C’est une chance pour moi de mener un combat comme celui-ci. 52% des Joinvillais ont voté François Hollande ; ne pensons pas qu’il s’agisse là d’un mouvement antisarkozyste. C’est un appel à un vrai changement. »

La socialiste s’interroge : « L’environnement de la circonscription est agréable, oui, mais que fait-on sur le plan économique, en termes d’emploi, de projet futur pour les villes, de culture ? Quoi de précis en matière de justice sociale ? » Elle évoque ainsi « les quartiers délaissés tels les Planètes, Liberté, Vert-de-Maisons à Maisons-Alfort, Barbusse à Joinville ou encore Bobillot à Charenton » et fera en sorte, « si elle est élue, de ne laisser personne sur le côté et de faire participer les gens à la vie publique ».

Michel Herbillon, lui, fait état de son bilan allant bien au-delà de sa circonscription : « Les protections phoniques le long de l’A 4 et l’A 86, la défense du service de cardiologie de l’hôpital Henri-Mondor à Créteil, la nouvelle maternité aux Hôpitaux nationaux de Saint-Maurice, les batailles pour la reprise de Voguéo et pour des crédits permettant la rénovation de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort… » Des dossiers dont il dit vouloir assurer « le service après-vente ».

Le Parisien, Publié le 04.06.2012

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits