Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
L’activité économique n’en finit plus de baisser

Selon une enquête de la chambre de commerce et d’industrie du Val-de-Marne, les dirigeants, plombés par les mauvais chiffres, ont le moral en berne. Pour autant, il y a des raisons d’espérer.

Les chefs d’entreprises franciliens n’ont pas le moral. C’est en tout cas ce qui ressort de la 38e enquête de conjoncture* présentée la semaine dernière à la Chambre de commerce et de l’industrie Paris Val-de-Marne, à Créteil. Celle-ci confirme une activité qui reste au plus bas pour l’ensemble des sociétés quels que soient leur secteur et leur taille.

Une activité en baisse. Près de la moitié des dirigeants déclare une activité en baisse lors du dernier semestre. Les perspectives d’activité ne sont guère satisfaisantes avec seulement 26% de dirigeants envisageant une hausse de leur chiffre d’affaires au cours des six prochains mois.

La situation financière s’aggrave. Plus d’un tiers des dirigeants la juge mauvaise contre 24% en 2011. Principalement constitué de petits établissements, le secteur de la construction est particulièrement touché avec 45% des dirigeants considérant leur situation financière très dégradée, conséquence de deux années très difficiles.

On investit de moins en moins. 39% des chefs d’entreprises ont connu une baisse de leur niveau d’investissement lors des six derniers mois. Les six prochains mois ne sont pas non plus annonciateurs de reprise. Seuls 21% des dirigeants pensent investir contre 27,5% en 2011. Les secteurs services aux particuliers et immobilier tirent en revanche leur épingle du jeu. Plus de 32% des dirigeants projettent d’investir prochainement.

Stabilité sur l’emploi. La dégradation de l’emploi dans les six derniers mois provient principalement des grandes entreprises. Les effectifs demeurent en revanche stables pour une large majorité (trois quarts des dirigeants). Aucun changement significatif n’est en vue dans les six prochains mois, si ce n’est que les intentions de réduction d’effectifs s’amoindrissent (8% des chefs d’entreprises prévoient une diminution contre 11% en 2012).

Les grandes entreprises optimistes. « Malgré cette situation globale inquiétante, on observe un regain d’optimisme pour les mois à venir essentiellement de la part des grandes entreprises qui se disent confiantes sur la situation économique de la France dans les six prochains mois », déclare Gérard Delmas. Près de 20% des dirigeants dans le commerce de gros et les services aux particuliers envisagent également d’embaucher.

*L’étude a été réalisée entre le 9 et le 27 septembre pour la Chambre de commerce et de l’industrie Paris Ile-de-France par Médiamétrie. Elle porte sur un échantillon de plus de 5000 dirigeants d’entreprise à l’échelle de l’Ile-de-France dont 900 dirigeants val-de-marnais.

Le Parisien Anne-Laure Abraham

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits