Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Politique Nationale
L’équilibre plutôt que le dogmatisme !

Ce Dimanche une partie de la France s’est mobilisée contre le projet de loi sur le mariage homosexuel et d’adoption. La France s’est mobilisée mais aussi et surtout s’est malheureusement divisée.

Soyons clair : ce projet est néfaste car il remet en cause un équilibre naturel, mais aussi parce qu’il clive sur une question qui aurait mérité la concorde et le rassemblement de tous les français. Il est navrant de constater que les gouvernants ne choisissent que très rarement le choix du pragmatisme et de la simplicité, et préfèrent se réfugier derrière le dogmatisme le plus obsolète. En effet il est évident que nous devons légiférer en fonction des réalités de notre pays et qu’à ce titre il est essentiel de lutter contre des discriminations comme l’homophobie. Ainsi il me semble normal qu’un couple homosexuel souhaite solenniser son amour et bénéficier d’un statut fiscal identique à un couple hétérosexuel. Cette égalité est légitime dans une démocratie moderne. En revanche, mélanger, par pure idéologie, cette union avec le mariage relève d’une volonté de division des français digne des apprentis sorciers.

Le mariage constitue, dans notre civilisation, la première pierre de la filiation et de la construction du socle familial. Le mariage implique, de fait, la question de l’adoption. Un enfant résulte de l’amour d’un homme et d’une femme et cet équilibre naturel participe à l’équilibre d’une famille et de l’éducation. Je comprends le désir de certains couples homosexuels de pouvoir adopter, je comprends leurs souhaits d’égalité, mais j’ai l’intime conviction que l’égalité des enfants, est plus forte que tout. En ce sens le mariage homosexuel (pudiquement, ou hypocritement, appelé « mariage pour tous ») est une vraie fausse bonne idée. Il participe de cette dérive d’une société de consommation qui considère que tout désir doit être satisfait. Et bien non, le rôle du politique est d’adapter la loi aux réalités du pays, mais certainement pas de vendre nos valeurs par pure démagogie. Ce qui est en cause ce n’est pas l’amour qui peut exister entre deux personnes de même sexe. Ce qui est en jeu c’est notre modèle de société, lequel s’inscrit dans l’histoire et non dans l’idéologie du moment. En ce sens ces questions dépassent les orientations partisanes pour se placer sur le terrain des valeurs.

Le politique est garant de notre héritage civilisationnel, il n’est pas élu pour céder aux pressions du moment. Il est aussi garant de l’harmonie de notre société. Précisément cette loi va réveiller l’homophobie, alors même que la plupart des couples homosexuels ne revendiquent rien, si ce n’est un statut juridique et fiscal protecteur. Je connais, comme beaucoup, des couples homosexuels, certains d’entre eux ont d’ailleurs un enfant et s’attachent à l’élever avec tout l’amour nécessaire. On ne légifère pas sur l’amour, car cela relève de la sphère privée. En revanche une démocratie moderne comme la France aurait dû légiférer sur ce qui est de sa responsabilité : l’égalité des droits, dans le respect des différences, par la création d’une union civile (différente du mariage), donnant ainsi une protection juridique. L’intelligence et la recherche du bon équilibre ont laissé place au clivage et au dogmatisme. Quel gâchis ! A quand des élus agissant dans l’intérêt de tous, agissant pour les valeurs, agissant avec une vision à long terme et non pas agissant par pur intérêt électoral court termiste ?

Bref, pour conclure, je suis persuadé que la création d’une union civile aurait rassemblé un très grand nombre de Français au lieu de les diviser. Espérons que la raison l’emportera !

Retrouvez cet article sur le blog de M. TRAN : http://www.aucoeurdethiais.fr/2013/...

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits