Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
La délinquance est en légère baisse

Le préfet a dévoilé les chiffres de l’année dernière

Si globalement, les chiffres de la délinquance affichent une légère baisse pour 2012, dans le Val-de-Marne, quelques domaines se révèlent plus sensibles. Petit tour d’horizon.

La drogue de plus en plus cultivée à domicile

Plus de 600 kg de cannabis saisis, 23 kg de cocaïne, plus de 3700 affaires traitées (+ 7% par rapport à 2011) et 4400 personnes interpellées, l’année 2012 a été riche en démantèlements de trafics. « Pour parvenir à ce résultat, nous misons sur la forte coordination entre tous les services de police, insiste le préfet du Val-de-Marne, Thierry Leleu. Une coordination d’autant plus importante que, ces derniers mois, nous avons constaté que des cultures se développaient dans le département. » Pour éviter de se faire pincer lors des transports, certains délinquants se sont lancés dans la culture sur place. Et la réponse des policiers n’a pas tardé : ils traquent désormais les éventuelles cultures. « Le mois dernier, 425 pieds de cannabis ont ainsi été saisis dans un pavillon de Villecresnes, souligne Jean-Yves Osès, contrôleur général à la tête de la police du Val-de-Marne, une maison de 200 m2 qui ne servait qu’à cela. Deux personnes ont été arrêtées. »

La lecture des plaques d’immatriculation, ça roule

« La baisse est particulièrement significative dans les atteintes aux biens, relève le préfet, - 2,8%. C’est surtout notable en ce qui concerne les vols à main armée. Nous en dénombrions 282 en 2011, ils sont tombés à 202 faits en 2012. » Même efficacité dans le domaine des vols de voitures. « Grâce au système de lecture automatique des plaques d’immatriculation (Lapi) qui équipe nombre de nos patrouilles, 10% des véhicules signalés volés ou impliqués dans un fait quelconque, sont repérés », précise Jean-Yves Osès. Un système redoutable : pour le seul mois de février, près de 600 000 plaques ont ainsi été « vérifiées » au cours de patrouilles. Sans qu’il n’y paraisse…

Moins de violences aux personnes

Meurtres, violences physiques, atteintes aux mœurs sont également en baisse avec - 0,8% après deux années de hausse. « D’autre part, le taux d’élucidation de ces affaires est en nette hausse (+ 4,8%). Dans chaque commissariat, les brigades de protection de la famille assurent une meilleure prise en compte des victimes et une plus grande réactivité dans le traitement des procédures. »

Le Parisien Fabienne Huger | Publié le 20 mars 2013, 07h00

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits