Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
La droite départementale refuse les mesures d’économie sur le dos des personnes les plus fragiles !

Dans le Val-de-Marne, de nombreuses associations spécialisées dans les Services d’Aide à Domicile (SAAD) assurent quotidiennement l’entretien du logement et du linge, l’aide au lever, l’aide à la toilette, l’aide aux courses, la préparation des repas, la prise des repas, l’aide au coucher, etc…en faveur des personnes âgées et en situation de handicap.

Le Conseil Départemental fixe le tarif horaire de 16 associations spécialisées dans ce secteur d’activité. Il participe également financièrement à la prise en charge de ces services du quotidien, afin que les bénéficiaires n’aient qu’une somme limitée à payer. Ces aides à domicile sont indispensables et sont au cœur des missions de solidarité du Département.

Les 19 Conseillers Départementaux du groupe « Les Républicains – Val-de-Marne Autrement » ont saisi par courrier le Président du Conseil Départemental du Val-de-Marne, Christian FAVIER, pour relayer la vive inquiétude de ces associations à la suite de l’abaissement du tarif, décidé par arrêté du Président, et donc du montant maximal pris en charge par la collectivité départementale.

En effet, les élu(e)s de la droite départementale ont appris avec stupéfaction que la majorité PCF-PS-EELV avait décidé non seulement d’abaisser ce tarif ainsi que la participation départementale fin décembre 2016 mais aussi d’inciter ces associations à facturer le différentiel aux personnes âgées et en situation de handicap et donc à leur faire payer des frais supplémentaires.

Cette décision, prise dans la précipitation, va générer une perte sèche de ressources d’environ 50 000 €, 60 000 € voire plus selon les associations alors qu’elles connaissent déjà une situation budgétaire fragile du fait des efforts de professionnalisation de leurs équipes effectuées ces dernières années et du vieillissement de la population qui accroît les besoins à domicile. Plusieurs associations ont par ailleurs indiqué que ce désengagement financier du Département pourrait les contraindre à supprimer des emplois !

Cette décision conforte l’analyse des élu(e)s du groupe « Les Républicains – Val-de-Marne Autrement » qui considèrent que la majorité départementale, contrainte de trouver des sources d’économie pour boucler le budget 2017, effectue dans l’urgence des coupes sombres dans les politiques utiles au quotidien des Val-de-Marnais.

Après avoir supprimé ou réduit fortement en 2016 le soutien aux communes, aux associations, aux collèges, aux politiques sportives et à la jeunesse, voilà à présent que la majorité de gauche du Département entend faire des économies sur le dos des associations qui agissent quotidiennement en faveur des personnes les plus fragiles et sur le dos des bénéficiaires eux-mêmes !

Faute d’avoir engagé, comme le réclame de longue date notre groupe, un plan ambitieux de réduction des dépenses de fonctionnement interne du Département et notamment de personnel, la majorité communiste-socialiste-écologiste tente dans la plus grande discrétion de réaliser des économies dans les politiques de solidarité qui représentent pourtant l’ADN du Département !

Décidément, pour la Gauche départementale, la solidarité est désormais plus un slogan qu’une réalité ! Dans leur courrier, les élu(e)s de la droite départementale demandent à l’Exécutif de revoir sa position sur ce sujet qui est au cœur de l’action du Département.

PDF - 344.9 ko

Ci-joint le courrier du groupe adressé au Président du CD94 :

PDF - 459.3 ko

Contact : groupe-lesrepublicains-valdemarne-autrement@valdemarne.fr

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits