Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
La menace des interdictions de stade brandie par le préfet

Après deux épisodes de violence lors de matchs, la préfecture a annoncé hier qu’elle comptait recourir à l’exclusion des supporteurs perturbateurs.

Comment faire pour enrayer les phénomènes de violence dans le football amateur ? Face aux récents incidents qui ont perturbé deux matchs dans le Val-de-Marne, la préfecture envisage, entre autre, pour la première fois de recourir aux exclusions de stade. Le préfet du Val-de-Marne, Thierry Leleu, a reçu hier matin les représentants du district de football du département ainsi que les responsables de la police nationale, pour une réunion de travail sur les réponses à apporter pour endiguer la violence dans les matchs de foot. La décision d’interdire un individu de stade peut être prise par les autorités judiciaires mais également par arrêté préfectoral. « Jusqu’à présent, ce sont des phénomènes dont on parlait surtout dans le foot professionnel, avec les supporteurs du PSG par exemple, mais ça n’était jamais arrivé dans le Val-de-Marne », explique-t-on à la préfecture. Les éducateurs pourraient aussi être sanctionnés « On pensait qu’on était des privilégiés, mais exclure des éléments perturbateurs nous permettra peut-être de montrer aux jeunes que l’impunité n’existe plus », embraye de son côté Thierry Mercier, le directeur du district de football du Val-de-Marne. La préfecture souhaite également « renforcer le dispositif d’alerte de la police » et affiner la définition de matchs « à caractère sensible » pour prévenir d’éventuelles violences. Les éducateurs qui entraînent les équipes pourraient aussi être sanctionnés voire déchus de leur diplôme en cas de comportement perturbateur. Par deux fois, il y a quinze jours à Ivry-sur-Seine et samedi dernier à Champigny-sur-Marne, les matchs de foot ont dégénéré en entraînant des échauffourées. Lors du premier match, des dizaines de supporters et joueurs s’étaient affrontés avec des armes sur le terrain. Un conseil de discipline doit avoir lieu aujourd’hui pour décider de sanctionner ou non une des deux équipes. A la fin de la rencontre qui opposait Champigny-sur-Marne et Villejuif, ce sont deux arbitres qui ont été agressés violemment par des supporteurs, après un match sous tension. « Ça fait bientôt vingt ans qu’on est engagés contre les incivilités et la violence dans les matchs », affirme Thierry Mercier. De nombreuses opérations « fair-play » sont organisées tous les ans dans le département. La violence dans les stades ? « Cela fait bien cinq ans que ça baisse », avance le directeur du district, qui note à regret que « malgré tout ce qu’on fait pour les empêcher, on n’est jamais à l’abri d’événements comme ceux de samedi dernier ».

Le Parisien QUENTIN LAURENT

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits