Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Santé
La politique vaccinale en France

Dans le cadre d’une réflexion sur la politique vaccinale de la France, la commission des Affaires sociales du Sénat a auditionné le Pr Brigitte Autran, professeur des Universités – Praticien hospitalier à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (UPMC) et coordinatrice du réseau COREVAC (Consortium de recherches vaccinales) et Dominique Maraninchi, directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

La vaccination Les vaccins sont des médicaments qui s’adressent à des personnes saines pour éviter la transmission de maladies et d’épidémies. Les bénéfices de la vaccination ne se mesurent pas au niveau individuel mais au niveau collectif. La France est le pays où la méfiance envers les vaccins est la plus importante. Nous sommes un des seuls pays où un rapprochement entre le déclenchement de la sclérose en plaque et l’hépatite B est réalisé. S’agissant des adjuvants (vaccins de la deuxième génération qui ont permis de faire quasiment disparaître des maladies comme la diphtérie et le tétanos), il est faux de laisser croire que la création des vaccins peut se réaliser sans eux. L’avenir est de cibler sur les personnes fragiles, bébés, femmes enceintes, personne âgées et maladies émergentes.

Compétitivité La France, qui n’a pas découvert de nouveau vaccin depuis les années 90, va devoir faire face à la compétition avec les pays émergents qui se lancent avec des projets de recherches coordonnés entre les équipes.

Education Pour améliorer l’acceptabilité vaccinale en France, le Professeur Autran propose une information sur les vaccins à l’école et au collège au même titre que la sexualité.

Objectif La rougeole demeure une maladie mortelle alors que l’on pensait l’avoir éradiquée en France grâce au vaccin. Dans les années à venir, un des objectifs premier sera la disparition de le poliomyélite mais pour se faire l’adhésion des populations est nécessaire. Catherine Procaccia a mis en cause le corps médical car médecins et personnel hospitalier. En effet ils restent les premiers à ne pas se faire vacciner alors qu’ils sont en contact direct avec un public fragilisé. Elle estime qu’ils devraient être exemplaires et avoir recours à une vaccination systématique. Visionnez son intervention : http://videos.senat.fr/video/videos...

Les vidéos des intervenants : Brigitte AUTRAN de l’Institut Infection-Cancer-Immunity Chargée de la coordination de la recherche sur les vaccins http://videos.senat.fr/video/videos... Dominique MARANINCHI, Directeur général de l’ANSM, http://videos.senat.fr/video/videos...

Retrouvez cet article sur le site de Mme PROCACCIA : http://www.catherine-procaccia.com/...

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits