Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Le 94 gagne encore des habitants

Le Val-de-Marne est toujours plus peuplé. D’après les derniers chiffres de l’Insee, la population du département s’est accrue de près de 9 500 âmes et compte à présent 1 340 858 habitants.

Les Val-de-Marnais sont officiellement plus nombreux de près de 9500 âmes. L’Insee a rendu publics ses derniers chiffres de recensement de la population et compte ainsi 1340858 habitants dans le 94, contre 1331443 l’an dernier. Une croissance globale (+ 0,71%) similaire aux années précédentes.

Dans le détail, certaines villes gagnent de la population, à l’instar de Limeil-Brévannes, Villeneuve-Saint-Georges ou Choisy-le-Roi, tandis que d’autres comme Gentilly ou Chevilly-Larue en perdent. Ces chiffres, qui établissent la « population légale » par ville, sont particulièrement guettés par les municipalités car ils conditionnent un certain nombre d’aides. Ils permettent aussi d’avoir un aperçu des grandes tendances démographiques du département.

Champigny sur le podium

Bouleversement en tête du peloton. Il ne faudra désormais plus parler de Saint-Maur (75772 habitants) comme de la troisième ville du département : la péninsule a été dépassée par sa voisine Champigny (76235 habitants). Créteil (90779 habitants) reste la ville la plus peuplée du Val-de-Marne, suivie par Vitry-sur-Seine (86210 habitants).

Limeil-Brévannes passe la barre des 20000 habitants

En plein développement, la commune de Limeil-Brévannes signe le plus fort accroissement de population, avec 4,48% d’habitants supplémentaires. L’an passé, la ville avait déjà enregistré une croissance démographique de près de 2%. Elle compte désormais 20112 résidants, notamment à la faveur de plusieurs programmes immobiliers.

Avec plus de 1000 habitants supplémentaires en un an, Villeneuve-Saint-Georges enregistre la deuxième plus forte progression (3,93%). Et Choisy-le-Roi continue à croître de façon soutenue : la ville des bords de Seine compte 3,85% de résidants de plus que l’an passé, qui avait déjà vu une hausse de 3,3% de sa population. En deux ans, ce sont 2700 Choisyens de plus qui ont élu domicile dans la commune, notamment dans le nouveau quartier du Port, commencé en 2007 et qui a vu depuis la construction de 800 logements.

Gentilly et Chevilly-Larue en perte de vitesse

Dans un paysage général de poussée démographique, les villes qui perdent des habitants font figure d’exception. C’est le cas de Gentilly, qui affiche le plus fort recul de population du département (- 2,21%). La commune limitrophe de la capitale perd quelque 400 habitants par rapport à l’année précédente. Une possible conséquence des opérations de renouvellement urbain dont la ville est le théâtre.

De son côté, Chevilly-Larue poursuit une décroissance déjà esquissée l’an dernier. La ville perd 1,21% de sa population (229 habitants) après avoir déjà connu un recul de près de 400 habitants l’an passé. Des chiffres que la municipalité met régulièrement en doute.

Le Parisien Louis Moulin | Publié le 02.01.2013, 07h00

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits