Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Nogent-sur-Marne
Le nouveau projet de cité d’affaires Baltard voté

Cette version du quartier d’affaires Baltard sera-t-elle la bonne ? Lundi, le conseil municipal de Nogent s’est prononcé, à l’unanimité moins une abstention, en faveur d’une nouvelle version du projet d’aménagement de l’entrée de ville de Nogent, autour de l’actuel parking du RER A. Une cité d’affaires, avec bureaux, commerces et logements, d’un montant d’environ 100 M€ doit y être construite par Eiffage.

Le bâtiment devant Baltard moins haut Le bâtiment construit près du pavillon Baltard sera finalement moins haut que prévu, ce qui baisse la surface globale du projet de plus de 800 m2. « Et qui fait perdre entre 700000 et 900000 € à la ville », regrette le maire UMP, Jacques JP Martin.

Le retour des logements sociaux Un temps disparus du projet, les logements sociaux réapparaissent. La résidence service ne sera pas construite. A la place, 73 logements, dont la moitié de logements sociaux, y verront le jour, au cœur du projet.

Un accord avec la RATP pour la place Sémard La RATP accepterait finalement de céder à la ville ses locaux situés place Sémard pour 2 M€. La commune devrait y construire un équipement public, qui pourrait être une crèche. La RATP obtient dans le projet des locaux pour transférer ses bureaux, son atelier et ses quelques véhicules qui se trouvent actuellement place Sémard.

Le siège d’Eiffage s’installe ailleurs Le projet de quartier d’affaires devait être construit autour du siège d’Eiffage Travaux publics, qui quittait Neuilly-Plaisance (Seine-Saint-Denis) pour Nogent. Mais finalement, les agents de cette branche s’installeront à Vélizy (Yvelines). Une autre filiale d’Eiffage pourrait s’installer à Nogent.

Le recours des opposants abandonné Les 198 requérants qui s’opposaient au projet ont finalement accepté de s’en remettre à cette dernière version. « Les négociations ont bien avancé, donc nous en restons là », précise Michel Gilles, conseiller municipal d’opposition DVD. Un autre recours, contre la déclaration de projet devrait être retiré rapidement.

Des travaux l’année prochaine Le programme initial prévoyait une démolition du parking à l’automne et un début de chantier de construction début 2013, mais, selon le maire, « les travaux ne débuteront pas avant le second trimestre 2013 pour s’achever fin 2015 ».

Le Parisien Laure Parny | Publié le 11.07.2012, 07h00

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits