Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Transports
Les tarifs des transports augmentent de 2,4%

Les usagers des transports en commun franciliens devront mettre la main à la poche. Les tarifs augmenteront dès le 1er janvier. Ces nouvelles recettes financeront notamment les tramways.

Combien vous coûtera votre ticket de métro, de bus, ou votre passe Navigo en 2013 ? Le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) doit en décider aujourd’hui. Il faudra, en moyenne, compter sur une hausse de 2,4% de vos titres de transport au 1er janvier 2013. Pour le président du Stif et du conseil régional, Jean-Paul Huchon, « nous avons besoin de ressources nouvelles pour financer les investissements et le fonctionnement des nouveaux moyens de transport mis en place », en citant notamment les tramways. « De plus, le versement transport (VT), acquitté par les entreprises et qui représente 40% des ressources du Stif, « rentre moins bien compte tenu de la crise économique ». Résultat, les usagers des transports en commun franciliens vont devoir mettre la main à la poche, même si la hausse reste modérée.

Le ticket de métro reste sage C’est la seule exception à la hausse. A l’unité, il se stabilise à 1,70 €. « Il est surtout utilisé pour des personnes à faibles revenus. Il ne fallait pas les pénaliser davantage », explique Jean-Paul Huchon. En revanche, le carnet de dix tickets passe de 12,70 € à 13,30 €.

Un compte rond pour les bus Pour grimper dans le bus, il vous en coûtera 2 € contre 1,90 € aujourd’hui. Un chiffre rond censé éviter aux chauffeurs de rendre la monnaie et ainsi fluidifier le trafic.

Un passe Navigo à géométrie variable L’augmentation sur les passes Navigo (utilisés par 1,5 million de passagers) ne sera pas la même pour tous. Le Stif a voulu « privilégier » les usagers les plus éloignés de la capitale pour qui la hausse sera plus modérée. Ainsi, le passe zones 1 et 2, aujourd’hui à 62,90 €, coûtera 65,10 € soit + 3,5% pour un mois ; le passe zones 4 et 5 n’augmente, lui, que de 1,42%. « Pour la plupart des gens, l’entreprise prend à sa charge 50% de l’abonnement mensuel », rappelle le président Huchon.

Le passe à tarif unique attendra C’était une promesse, elle devra attendre des jours meilleurs. « On ne lâche pas, insiste le président du Stif. Mais ça coûte 500 M€ en année pleine, il faut trouver des ressources nouvelles. » La région compte sur une hausse du versement transport des entreprises. Mais il faut une décision législative. L’idée serait d’appliquer un tarif unique d’environ 65 € par mois pour tous. Un système déjà expérimenté le week-end et plébiscité par les usagers. « C’est un succès considérable qui nous pousse à tout faire pour mettre en place le plus rapidement possible ce tarif unique », conclut Jean-Paul Huchon.

Le Parisien OLIVIER DEBRUYNE | Publié le 13.12.2012, 04h24

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits