Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Transports
Les travaux enfin terminés dans le tunnel de Champigny

L’ouvrage d’art a permis à tous les systèmes de sécurité d’être changés et à 88 caméras d’être installées. La circulation est repassée à 90 km/h et le radar va faire son grand retour.

« C’est fini, la circulation peut reprendre tout à fait normalement. » La bonne nouvelle dont se réjouit le directeur de la Dirif (Direction interdépartementale des routes d’Ile-de-France), c’est la fin totale des travaux sous le tunnel du Champigny, sur l’A 4. Il ne reste plus à la direction des routes qu’à faire vérifier chacun des nouveaux équipements implantés dans ce tunnel par lequel transitent 174000 véhicules par jour. « Nous serons obligés de fermer la circulation pendant cinq ou six nuits ce mois-ci et en août pour faire les tests, notamment de désenfumage », prévient Eric Tanays, directeur de la Dirif. Pendant ces longs mois de travaux, entamés en janvier 2010, ce sont tous les systèmes de sécurité du tunnel qui ont été rénovés et 88 caméras installées. 45 M€ ont été consacrés à cette rénovation, qui concerne notamment la sécurité en cas d’incendie. « Nous avons renforcé les parois contre le feu, réalisé 13 issues de secours, rénové l’éclairage, installé des haut-parleurs », énumère Eric Tanays. Autant de nouveautés destinées à la sécurité, mais qui ont pourtant fait perdre patience aux automobilistes, qui franchissent à cet endroit-là le « plus gros bouchon d’Europe ». « Je perdais au moins trente minutes de plus chaque jour, tant que le nombre de voies était réduit, raconte Laurence. Déjà qu’ils ne sont pas capables de remettre en fonctionnement la voie auxiliaire qui avait enfin fait diminuer un peu les embouteillages... » « A deux-roues, les voies réduites étaient particulièrement dangereuses, insiste Guillaume, conducteur de scooter de Villiers-sur-Marne. Je comprends qu’on sécurise les tunnels, mais là, ça a vraiment duré longtemps ! »

Grâce aux nouveaux équipements, en cas d’incendie et de fumée, une alarme se déclenchera et indiquera aux automobilistes qu’il faut laisser sa voiture et sortir. De grandes flèches vertes lumineuses les orienteront vers la sortie de secours la plus proche parmi les 13 installées dans le tunnel de 782 m de long. Des barrières s’abaisseront également pour stopper les nouvelles entrées de véhicules dans le tunnel. « Le système est entièrement modernisé et sécurisé, conclut Eric Tanays. Mais il faut absolument que les automobilistes suivent les consignes, notamment quand on leur demande de laisser leur voiture et de se mettre à l’abri. Dans ce genre de cas, il ne faut pas perdre de temps à réfléchir. »

Avec la fin des travaux, la circulation est repassée à 90 km/h sous le tunnel mais, attention, le radar qui a été retiré le temps des travaux dans le sens province-Paris doit prochainement faire son grand retour.

Le Parisien Laure Parny | Publié le 03.07.2012, 07h00

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits