Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Maisons-Alfort
MAISONS-ALFORT/CRETEIL : Projet de quartier Pernod : ça chauffe entre les deux maires

Ces deux-là ne vont pas se retrouver autour d’une anisette de sitôt. Les députés-maires de Créteil (PS) et Maisons-Alfort (UMP) s’écharpent une nouvelle fois à propos du projet Pernod.

Le leader mondial de vins et spiritueux, installé depuis 1974 au bord de l’A86 avec sa pyramide inversée souhaite valoriser ses terrains et laisse à Bouygues immobilier le soin de développer le projet Gizeh : 700 logements environ, deux résidences étudiantes, des commerces et des bureaux. Pernod-Ricard doit en profiter pour reconstruire son centre de recherche. Mais depuis des mois, ce projet est bloqué par les recours déposés par la mairie de Maisons-Alfort, contre le permis de construire et le plan local d’urbanisme.

Aubaine économique contre tout béton

Une contre-attaque totalement « abusive », dénonce Laurent Cathala, le maire de Créteil. « Il y a 150 à 200 M€ d’investissements bloqués avec le risque que Pernod-Ricard parte ailleurs, s’inquiète l’élu. Et le parlementaire de s’agacer de tous ces recours qui « freinent l’économie » de la ville-préfecture et du département, en faisant référence au rejet au niveau national de la rénovation-extension de Créteil Soleil.

« Je me défends pour protéger ma commune du tout béton décidé par le maire de Créteil. C’est un projet pharaonique extrêmement dense qui impacte durement ma ville », argue Michel Herbillon. « Faux », assure son voisin. « La densité est légèrement plus élevée qu’une zone d’aménagement concertée habituelle. Mais les immeubles ne seront pas plus hauts que les programmes actuellement en construction à Maisons-Alfort », poursuit Laurent Cathala.

Et le parlementaire de se demander si les recours n’ont pas été déposés par son adversaire afin de « pouvoir commercialiser entre-temps ses propres programmes immobiliers ». De quoi aiguiser un peu plus la colère de Michel Herbillon. « C’est une chansonnette qui ne tient pas la route. Il compare son projet à la construction d’un immeuble de 15 logements ! La réalité, c’est qu’il ne s’est jamais occupé de cette partie de Créteil. Maintenant, la balle est dans son camp. Il suffit qu’il revienne à un projet plus raisonnable. »

Pour l’heure, rien ne semble donc pouvoir réconcilier les deux voisins. Seul le vœu de soutien au projet d’aménagement et de développement du site Pernod, présenté récemment par la gauche au conseil général, a réussi à réunir les élus de Créteil et de Maisons-Alfort qui ont approuvé le texte.

Le Parisien Agnès Vives

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits