Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Maisons-Alfort
MAISONS-ALFORT : Les écoliers épatés par l’Assemblée nationale

9h30 hier, 27 enfants franchissent les portes de l’Assemblée nationale avec un peu de fébrilité. Âgés d’environ dix ans, ces élèves de CM 2 de l’école Charles-Péguy, à Maisons-Alfort ont rendez-vous avec leur député-maire, Michel Herbillon pour une visite royale dans l’une des antres de la République.

« Je ne l’imaginais pas comme ça, je croyais que c’était plus petit », s’étonne Orlane en pénétrant dans le Palais-Bourbon. La balade débute par un film rappelant le fonctionnement de l’Assemblée. « On savait déjà tout cela », chuchote Edward. Il faut dire que la classe est aussi engagée dans le parcours citoyen de Maisons-Alfort et sa député junior, Assia, va présenter au parlement des enfants leur proposition de loi sur la sensibilisation au handicap. La suite du parcours s’effectue de la salle des pas perdus au kiosque presse en passant par la sublime bibliothèque et le salon de la paix. On entre par une porte, on ressort par une autre. La promenade devient quasiment un jeu d’orientation agrémenté d’anecdotes distillées par l’élu, très à l’aise avec ses jeunes visiteurs. « Le bureau du président de l’Assemblée, là-bas, on l’appelle aussi le bureau du départ… Dans ces casiers-là, que nous nommons piano, nous retrouvons tous nos messages ». Les questions fusent, parfois futées, parfois innocentes : « Le salon de la Paix c’était une ancienne chambre (du temps de Louis XIV, ndlr), mais est-ce qu’elle dort encore ici la baronne ? ». Un autre curieux demande si parmi les 700000 ouvrages de la bibliothèque « on trouve des livres sur les Simpson ». L’entrée inoubliable dans l’hémicycle Mais le grand moment fut l’entrée dans l’hémicycle. « Waouh !!! » s’exclame le groupe devant tant de rouge et d’ors. Le moindre détail leur est montré : les prises internet au pied des sièges, les boutons de vote, le pupitre mobile, le perchoir, les petits casiers et, bien sûr, le siège attitré de leur député : le n° 185. Cerise sur le gâteau : la pause dans la buvette de l’Assemblée décorée de sublimes Sèvres ; un privilège car le lieu est exclusivement réservé aux députés ! « C’était super. Mieux qu’en classe », affirme un élève. « A l’école on apprend la moitié des choses, mais je préfère ici, c’est plus intéressant et on voit mieux » conclut Lucas au terme de la visite.

Le Parisien Corinne Nèves

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits