Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Mandres-les-Roses
MANDRES-LES-ROSES : L’espace culturel La Rue va enfin ouvrir ses portes

Il aura fallu attendre dix ans, depuis le premier coup de balai dans cet ancien entrepôt, pour que La Rue, présenté hier soir aux élus, s’ouvre enfin au public.

Situé, pour ne pas dire caché, à l’entrée de Mandres-les-Roses, au 38, rue François-Coppée, ce nouvel espace culturel vient d’obtenir, après moult refus, toutes les autorisations nécessaires à l’accueil du public. « Après 10 ans de galère, l’aventure commence enfin ! », se réjouit Alain Tarlet, l’instigateur du projet (lire encadré).

Ce sont en tout près de 900 m² d’un entrepôt désaffecté qui ont été entièrement aménagés pour promouvoir la création artistique : un grand hall d’exposition de peintures, sculptures, photographies, une grande scène pour accueillir tantôt concerts de musique française ou théâtre et même une petite salle de projection flambant neuve. Autre particularité : La Rue se veut aussi être un lieu de résidence pour artistes. Oldelaf, étoile montante de la scène française, y a déjà fait un passage et doit revenir pour y donner un petit concert en décembre.

Un espace d’envergure et plein d’ambition sur un territoire rural pourtant peu densément peuplé. « Notre zone, c’est tout le plateau briard et l’orée de la Brie, mais on espère aussi faire venir de temps en temps quelques Parisiens », glisse Alain Tarlet.

Essentiellement financé par des mécènes

Il vise aussi à fidéliser ses visiteurs pour qu’ils deviennent des adhérents du projet et participent à le faire vivre. En tout, c’est près d’un million d’euros qui aura été nécessaire au lancement du projet, majoritairement financé par quelques mécènes.

« C’est assez exceptionnel ce qui a été réalisé », loue Pierre-Jean Gravelle, conseiller général (UMP) du plateau briard. « Maintenant il va falloir que les maires jouent le jeu, pour en faire devenir un élément de l’identité du plateau », poursuit l’élu. Et participent ainsi de sa pérennisation. « On ne peut que se réjouir de cette ouverture », s’est contenté de commenter Alain Josse, président de la communauté de communes.

Huit concerts et représentations de théâtre sont déjà programmés dans les deux prochains mois. La première soirée aura lieu dans une semaine, jeudi 31 octobre.

Le Parisien Quentin Laurent

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits