Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Métropole de Paris
Métropole de Paris : des élus inquiets pour les communes et les départements

Les élus réunis au sein de Paris Métropole, syndicat d’étude qui rassemble 205 communes, la région Ile-de-France et les départements franciliens, ont exprimé jeudi leurs inquiétudes sur la place des communes et des département dans la future "Métropole de Paris".

"Nous avons des interrogations. Que deviennent les communes ? Elles sont très peu abordées dans le texte" créant cette nouvelle instance de gouvernance de la métropole parisienne, a déclaré Philippe Laurent, président de Paris Métropole, lors d’une conférence de presse. "Ce texte est très incomplet, très imparfait mais il a le mérite d’exister", a ajouté M. Laurent.

Selon ce texte, qui vient d’être transmis au Conseil d’Etat, la "Métropole de Paris", qui devrait voir le jour le 1er janvier 2016 à l’échelle de la zone dense de l’agglomération parisienne, serait administrée par un "conseil métropolitain" où siégeront le maire de Paris et les présidents de grosses intercommunalités qui doivent se créer d’ici fin 2015. Les maires, eux, ne sont appelés qu’à se réunir "au moins une fois par an" dans une "assemblée des maires", pour "débattre du programme d’actions" de la Métropole.

"En flou dans le texte, il y a le fait de s’appuyer sur les intercommunalités au détriment des départements", a relevé Jacques Jean Paul Martin, maire UMP de Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne). "Si demain on supprime les départements et qu’on réduit l’influence des communes, quid de la démocratie ? On va éloigner les citoyens des politiques publiques", a mis en garde M. Martin.

Actuellement, les conseillers qui siègent dans les intercommunalités sont désignés par les conseils municipaux. Pour remédier à ce déficit de démocratie directe, le projet de loi sur l’élection des conseillers départementaux et des délégués communautaires, adopté en première lecture à l’Assemblée fin février, prévoit que les électeurs cochent sur la liste du conseil municipal le nom des élus qu’ils souhaitent voir siéger dans les intercommunalités.

"La gouvernance pose beaucoup de questions, mais le Premier ministre a renvoyé au travail parlementaire à venir", a souligné Jean-Marc Nicolle (MRC), délégué spécial du Conseil régional d’Ile-de-France "Grand Paris, Métropole francilienne", au lendemain du discours de Jean-Marc Ayrault sur le Grand Paris.

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits