Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Saint-Mandé
SAINT-MANDE : Cinq mois de travaux avenue du Général-de-Gaulle

L’avenue du Général-de-Gaulle à Saint-Mandé était un point noir dans le centre-ville, à cause de sa large fréquentation, de son étroitesse et de la petitesse de ses trottoirs, notamment sur 500 m linéaires, dans la partie dite « le creux », menant de la mairie à l’église. Depuis lundi, les travaux de réaménagement ont débuté et ils dureront jusqu’à la fin du mois de novembre. Ce chantier impose une déviation des lignes de bus RATP et des restrictions de circulation.

« Ce ne sera pas un mal d’améliorer le secteur », affirme Françoise, une habitante de Saint-Mandé. « J’emprunte régulièrement le creux, à pied ou en voiture, et c’est souvent infernal, avec les voitures arrêtées en double file et les bousculades sur les trottoirs… »

En octobre dernier, cette femme, comme plus de 1100 Saint-Mandéens concernés par ces travaux, a exprimé son avis lors de la consultation portant sur la réhabilitation du creux de l’avenue du Général-de-Gaulle. « La solution zone 30 et le maintien du double sens de circulation a recueilli la majorité des voix, réaffirme-t-on à la mairie. Ceci pour limiter le trafic du transit et, bien sûr, réduire la vitesse des véhicules tout en favorisant les circulations douces… »

Ainsi, les vélos seront insérés dans la circulation générale ; la chaussée, en double sens, sera rétrécie à 3,25 m et pour « renforcer l’attractivité des commerces », les trottoirs seront élargis à 2,60 m minimum. Par ailleurs, les quatre arrêts de bus et les trottoirs seront mis aux normes pour les personnes à mobilité réduite. Françoise, elle, sera satisfaite, car pour lutter contre le stationnement sauvage, cinq parcs motos seront installés, dont un souterrain de 28 places.

Dès maintenant, et durant cinq mois, la voie en travaux est en sens unique (de l’église à la mairie). Mais l’accès aux commerces pour les livraisons a été maintenu sur des aires dédiées. « Il a été décidé avec la RATP, que les bus 86 et 325 n’emprunteront plus le centre-ville, mais passeront par l’avenue Daumesnil et le boulevard de la Guyane », précise Emmanuel Gilles de la Londe, directeur des services techniques. « Quatre-vingts places de stationnement ont été libérées dans le parking du centre-ville (sous le parc de la mairie). Les clients pourront y rester vingt minutes gratuitement et des chèques parc d’une heure pourront être distribués par les commerçants à leur clientèle. »

Ces travaux ont nécessité un budget de 1626000 €, subventionné à 46% par les conseils régionaux et généraux, le Stif et l’Etat.

Le Parisien Corinne Nèves | Publié le 27.06.2012, 07h00

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits