Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Orly
Six millions d’euros pour le fleuron de l’imagerie numérique

A l’école Georges-Méliès, on formait déjà les futurs cracks du cinéma d’animation. A Orly, il y aura bientôt un pôle exceptionnel s’ouvrant au public et aux sociétés.

Il n’y a pas que les avions qui décollent à Orly. Le pôle image numérique d’Orly, un projet phare du Val-de-Marne dans le domaine, doit prendre son envol dans les mois à venir. Le projet, dont les financements viennent tout juste d’être votés, s’ancre autour de l’école Georges-Méliès, qui forme depuis 1999 des étudiants aux métiers du cinéma d’animation et des effets visuels numériques. Plus de 6 M€ sont investis par l’Europe, la région, le département et la ville d’Orly pour soutenir le développement de ce futur fleuron de l’imagerie numérique. L’opération comprend la construction de nouveaux bâtiments sur plus de 2 600m² et l’achat du matériel nécessaire à l’activité du pôle. Il s’articule autour de trois volets. Un nouvel écrin pour l’école du ciné d’animation Le projet a pour premier objectif de renforcer la formation de ces « artisans de l’image animée », comme Franck Petitta, directeur de l’école, aime à appeler ses élèves.Chaque année, Georges-Méliès accouche d’une trentaine de diplômés qui partent notamment travailler pour les meilleurs studios d’animation. « Par exemple, j’avais au moins une trentaine d’anciens qui ont travaillé sur le film d’animation Moi, moche et méchant 2 », glisse Franck Petitta. D’autres diplômés ont travaillé pour des studios qui ont participé à la création d’« Avatar », « la Planète des singes », « le Lorax » ou encore « Un monstre à Paris ».

« Ce nouveau pôle va permettre d’offrir à l’école Méliès un cadre de formation digne du niveau des enseignements qu’elle dispense », explique de son côté Frédéric Winter, directeur du développement urbain à la mairie d’Orly. Un labo culturel et scientifique pour le public Le pôle numérique d’Orly a également vocation à s’ouvrir aux populations du territoire. Un « laboratoire culturel et scientifique » va ainsi voir le jour. « On va organiser des cours du soir ouvert à tous », précise Franck Petitta, cours qui seront dispensés par des étudiants ou des professionnels du numérique. « Les habitants pourront par exemple apprendre à utiliser du matériel pour numériser leurs vieilles VHS ou leurs albums photo », apprendre à utiliser Photoshop ou encore prendre des cours de dessin. En tout, une soixantaine d’ateliers devraient être proposés. Ces cours du soir seront payants, mais le tarif sera nivelé en fonction des revenus des participants afin de permettre une ouverture au plus grand nombre. Un « retour à la population pour développer des liens avec le tissu social local », se félicite-t-on du côté de la mairie. L’école Georges-Méliès travaille d’ores et déjà en partenariat avec plusieurs écoles d’Orly. Un tremplin pour les sociétés innovantes. Ce nouvel ensemble comprendra également une structure d’accompagnement de projets de création d’entreprises et de projets numériques afin de favoriser le développement économique de ce secteur. « Un tremplin pour créer de l’innovation, des nouvelles sociétés », s’enthousiasme Franck Petitta, qui mettra infrastructures et outils de travail perfectionnés à la disposition des entrepreneurs, comme un plateau de tournage ou une salle de projection en relief. L’école Georges-Méliès doit prendre possession de ses nouveaux locaux dès la rentrée en espérant lancer définitivement le pôle d’image numérique début 2014.

Le Parisien Quentin Laurent

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits