Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Nouveau Grand Paris
Supermétro : il manque un milliard d’euros

Les rames du Grand Paris Express ne sont pas encore sur les rails, mais du retard est déjà à prévoir. Contrairement à ce que prévoyait l’accord conclu entre l’Etat et la région le 26 janvier 2010, acte fondateur de ce chantier de transports sans précédent en Ile-de-France, le gouvernement n’a pas inscrit le premier milliard d’euros de dotation dans son budget pluriannuel 2013-2016.

Ce coup de canif budgétaire fait craindre aux élus au mieux des retards dans le chantier, au pire l’arrêt pur et simple de certaines lignes, voire du projet. Un déluge de réactions, de tous bords politiques confondus, a exprimé hier cette inquiétude. « Cette décision est inacceptable, elle menace la réalisation du Grand Paris Express », s’insurge le groupe PC à la région. Valérie Pécresse, qui dirige le groupe UMP, voit dans le budget 2013 « l’acte de décès du Grand Paris ». « Concrètement, la non-inscription du milliard d’euros attendu signifie que le métro automatique en boucle autour de Paris ne sera pas réalisé » affirme l’ancienne ministre.

La Fédération nationale des travaux publics (FNTP) dénonce elle aussi un « mauvais signal pour les entreprises ».

Le ministère tente de rassurer

« Les engagements de l’Etat seront tenus, précisés et financés », a assuré hier soir la ministre de l’Egalité des territoires, Cécile Duflot, dans un communiqué. Ce choix budgétaire est justifié par « un plan d’actualisation, d’organisation, de priorisation et de financement du Grand Paris Express ». Menée par Pascal Auzannet, ex-cadre de la RATP, cette mission doit arriver à son terme en janvier. Le calendrier initial sera révisé et le supermétro serait livré plus tard que prévu. « Tout ne sera pas finançable tout de suite », précise-t-on dans l’entourage de la ministre. Les élus comptent sur le débat parlementaire pour faire pencher la balance en leur faveur. « Ils seront peut-être entendus à ce moment-là, veut croire le vice-président (MRC) de la région au Grand Paris, Jean-Marc Nicolle. La mobilisation ne fait que commencer. »

Le Parisien L.M. | Publié le 03.10.2012, 07h00

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits