Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Politique Nationale
Suppression du jour de carence dans la fonction publique : entre manque de courage et clientélisme.

La ministre de la Fonction publique, Madame Marylise Lebranchu, a annoncé que le gouvernement proposera la suppression du jour de carence des fonctionnaires dans le prochain budget, au motif qu’il s’agirait d’une mesure « injuste, inutile, inefficace et humiliante ».

Pour une fois, comment ne pas être en parfaite adéquation avec les termes utilisés par une ministre socialiste manifestement courageuse, consciente de l’état des finances publiques et lucide sur la situation de la France et les efforts consentis par tous les français…

Devons nous en faire plus dans l’ironie face à une décision qui marque le summum du manque de courage politique et du clientélisme assumé par un Gouvernement.

A-t-on souvent vu une décision si contraire à l’intérêt général, prise en pleine tempête économique et sociale pour satisfaire aux besoins d’une clientèle électorale ?

Dans la situation que traverse notre pays, voyez-vous un signal plus mauvais que celui lancé par cette ministre ? Ne croyez vous pas que c’est l’exact contraire de ce qu’il conviendrait de faire pour le bien de notre pays ?

Oui, cette décision est injuste ! Car, elle vient creuser d’avantage les différences entre le secteur privé et la fonction publique. Pour mémoire, les salariés du secteur privé ont, eux, trois jours de carence avant de percevoir leurs indemnités maladie.

Et bien évidemment, on ne parle pas des indépendants, commerçants, professions libérales, artisans, chefs d’entreprises,…

François Hollande et son gouvernement toujours prompts à lutter contre toutes les formes d’inégalités sont manifestement bien aveugles concernant celle-ci.

Oui cette décision est inutile ! Certain même la qualifierait d’incompréhensible (Gilles Carrez)« au moment où notre pays s’avère incapable de respecter la trajectoire du redressement de ses finances publiques, au moment où les efforts de maîtrise de la dépense doivent être accrus et clairement identifiés ».

En effet, selon les premières estimations, la mesure aurait rapporté l’année dernière 60 millions d’euros d’économie pour l’Etat. Une somme loin d’être négligeable dans la situation actuelle.

Oui cette décision est inefficace ! Alors que l’absentéisme désorganise les services et diminue la qualité des services publics, cette mesure permettait de réduire les absences de courtes durées, comme l’a montré la Fédération hospitalière de France.

M. Valletoux, Président de la FHF, a indiqué sur Europe 1 que l’économie pour l’hôpital avait été « aux alentours de 70 millions d’euros » depuis l’instauration, par le gouvernement Sarkozy, de ce jour de carence, non indemnisé, pour les fonctionnaires en arrêt maladie.

Oui cette décision est humiliante ! En premier lieu pour les Fonctionnaires eux-mêmes, considérés par le Gouvernement Hollande comme une « clientèle électorale » plutôt que comme un acteur responsable d’une meilleure gestion publique.

En second lieu pour tous les autres, dans une société assommée par le chômage et la précarité, les Français ne peuvent comprendre le décalage d’une décision si contraire aux efforts que tous.

En réalité, cette décision montre le vrai visage du Gouvernement Hollande. Un gouvernement incapable de courage politique, dépensier, clientéliste et inapte à la moindre réforme vitale à notre pays.

Retrouvez cet article sur le blog de M. BRETILLON : http://charenton-demain.com/

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits