Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Tribunes
Tribune - Décembre 2013 : Renforçons l’efficacité des Forums pour l’emploi !

En septembre 2013, le Val-de-Marne comptait 69 400 demandeurs d’emploi (1). Plus d’un actif val-de-marnais sur 10 est donc à la recherche d’un emploi.

Notre département affiche une courbe du chômage semblable à celle de la France, avec notamment une hausse record depuis l’été dernier. En un an, le Val-de-Marne observe une hausse de 10% du nombre de ses demandeurs d’emploi. Le Gouvernement avait pour objectif d’inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année. Voilà une mission qui semble difficile de mener à bien. Car, même si le président de la République s’enorgueillit d’avoir atteint cet objectif en ce qui concerne le chômage des jeunes, il ne s’agit là que d’apparences flatteuses, mais bien trompeuses. En effet, les emplois aidés sont financés par les impôts des Français, qui ne seront pas en mesure de payer éternellement. Et malgré cette petite astuce statistique, peut-être aurons-nous la chance de voir la courbe générale du chômage s’infléchir en fin d’année, mais certainement s’inverser. Le forum : vecteur nécessaire au retour à l’emploi Fort heureusement, il y a longtemps que les collectivités territoriales ont acté la mise en place de solutions pérennes, œuvrant ainsi quotidiennement pour le retour à l’emploi. Suivi individuel, préparation aux entretiens, ateliers de réinsertion : une multitude d’outils complémentaires existent. Notons tout particulièrement l’existence de 13 Forums de l’emploi en Val-de-Marne, organisés par les villes, missions locales ou intercommunalités. Ces manifestations sont de réels vecteurs de sensibilisation, créateurs de réseaux, lieux d’échange et de découverte. Le succès de ces rencontres est avéré, le public répond présent – 11 000 visiteurs ont été accueillis lors des différents forums en 2012. Le groupe UMP Val-de-Marne Autrement ne peut que soutenir cette démarche où le demandeur d’emploi bénéficie d’un contact privilégié avec l’entreprise. Le budget nécessaire à l’organisation de ces événements s’élève à plus de 600 000 euros (hors ressources humaines dédiées à la conception du projet), dont 10% est pris en charge par le Conseil général. Une étude démontre qu’environ 6% des visiteurs retrouvent un emploi à la suite de leur participation, soit environ 660 personnes en 2012. Le coût du retour à une activité professionnelle pour une personne, via ces forums, pourrait par conséquent être évalué à 1000 euros. Il s’agit d’un investissement local nécessaire que nous souhaitons encourager et développer. Vers une démarche commune, réfléchie et globale ? Mais, si nous devons nous féliciter d’un retour à l’emploi de 660 Val-de-Marnais permis grâce à ces forums, notons qu’avec un taux d’accès direct à l’emploi de 6%, les résultats restent insuffisants. Le groupe UMP - Val-de-Marne Autrement s’interroge par conséquent sur la nécessité de déployer une stratégie plus globale. En effet, malgré l’existence de 13 forums, nous observons une répartition territoriale inégale de ces manifestations. Le nord-est du département en compte un nombre plus que satisfaisant, alors que le cœur du Val-de-Marne en est dépourvu. Ces événements, qui ont vocation à s’inscrire « dans l’action et le concret », doivent prendre en considération les réalités du territoire, les différents flux de population et agir en considérant la logique des bassins d’emploi. Les études de satisfaction relatives à ce type d’initiatives révèlent qu’il est impératif d’organiser des forums de taille suffisante, au risque de voir la manifestation se décrédibiliser. Les professionnels participant à ces rendez-vous estiment qu’une meilleure communication autour de l’événement est nécessaire afin d’en accroître la fréquentation. Enfin, s’il est vrai que ces rencontres professionnels encouragent un échange privilégié entre recruteur et chômeur, n’oublions pas que le visiteur vient avant tout trouver un emploi. Les entreprises de taille conséquente et le secteur public sont souvent surreprésentés sur les stands. Il est primordial d’ouvrir ces initiatives aux secteurs qui recrutent, de mobiliser les fédérations et de démarcher les commerces et TPE implantés sur notre territoire.

L’emploi est aujourd’hui la première préoccupation des Français. Les Val-de-Marnais ne sont pas épargnés. Le développement économique étant une compétence partagée par l’ensemble des institutions, il est nécessaire de faire tomber les frontières politiques et administratives afin d’offrir enfin une solution adaptée à chacun, pour lui permettre le retour à l’emploi. (1) Si l’on considère également les personnes ayant une activité minime, le nombre de chômeurs s’élève à 91 810 en septembre 2013.

Le Groupe UMP Val-de-Marne Autrement

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits