Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Tribunes
Tribune - Janvier 2014 : Hausse d’impôts, perte d’allocations sociales : la double peine

Alors que la campagne présidentielle battait son plein, et qu’avec elle étaient distribuées en masse les promesses, François Hollande avait juré la main sur le cœur qu’il s’engagerait dans une réforme fiscale équitable.

Dix-huit mois plus tard, il n’y a eu aucune réforme fiscale mais une succession de hausses d’impôts articulée sans aucune cohérence. Les mesures décidées par le gouvernement de gauche sont loin d’être équitables.

Une hausse d’impôts significative pour six Français sur dix
François Hollande, qui disait vouloir faire payer les plus riches, a raté sa cible. Ce sont prioritairement les classes moyennes et les personnes déjà en situation précaire qui ont connu des hausses d’impôts tous azimuts. Alors que Jean-Marc Ayrault annonçait, le 27 septembre 2012, que neuf Français sur dix seraient épargnés par la hausse d’impôts, ce sont en réalité six Français sur dix qui ont subi une forte pression fiscale. En effet, 68% des Français ont constaté une hausse de leurs impôts locaux et 61% de leur impôt sur le revenu. Parmi eux, plus de 20% ressentent aujourd’hui ces hausses comme "très importantes".

Perte d’allocations sociales
Ces hausses d’impôts impactent d’autant plus le quotidien des Français que de nombreux dispositifs sociaux sont liés aux ressources fiscales. Ainsi, le groupe UMP Val-de-Marne Autrement est intervenu à de multiples reprises afin de défendre les Val-de-Marnais devenus imposables cette année, suite à la politique fiscale agressive et injuste du gouvernement. En plus d’être victimes du matraquage fiscal, ces personnes se voient aujourd’hui privées de certaines aides publiques, pourtant essentielles au quotidien, et nécessaires au maintien du lien social. Le « forfait Améthyste » en est l’illustration éclairante dans le Val-de-Marne. Devenir imposable, sans pour autant connaître une hausse de ses revenus pour une personne âgée, c’est aussi perdre le droit de bénéficier d’un soutien financier pour sa carte de transport. En effet, être non imposable est bien une des conditions ouvrant droit à l’allocation au Forfait Améthyste (regroupant l’aide pour les cartes de transports Améthyste et Rubis depuis 2013).

Une révision des critères du forfait Améthyste
Le groupe UMP – Val-de-Marne Autrement demande que soient revus tous les critères d’attribution de cette allocation, en concertation avec les différents acteurs. Il est impératif que soit prioritairement défini un cadre juridique avec le vote d’une délibération du Conseil général. La solution avancée par la majorité de gauche était de répondre au cas par cas, et sur demande individuelle. Cette méthode de fonctionnement est inacceptable, excluant de fait du dispositif l’ensemble des personnes âgées non informées et qui n’en feraient pas la demande. En ce début d’année, le groupe UMP – Val-de-Marne Autrement restera attentif à ce vœu d’équité qu’il avait déjà défendu en séance publique et souhaite ne pas avoir à le renouveler en 2015.

Les conseillers généraux du Groupe UMP Val-de-Marne Autrement souhaitent à tous les Val-de-marnais, ainsi qu’à leurs proches, une excellente année 2014. Que cette nouvelle année soit heureuse, fructueuse et audacieuse.

Le groupe UMP Val-de-Marne Autrement

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits