Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Dossiers > Transports
Un lobby pour accélérer le Grand Paris Express

Le club Grand Orly entreprises est né hier.

« Accélérer le développement du Grand Paris », « peser sur les décisions » ou encore « faire valoir les intérêts du Grand Orly ». Le nouveau club « Grand Orly entreprises », présenté publiquement hier, a un objectif clair : encourager et autant que possible accélérer le développement des infrastructures de transports du Grand Paris.

C’est tout un parterre de chefs d’entreprises en costumes impeccables et sous un soleil de plomb qui était présent pour le baptême de ce nouveau club économique sur la terrasse de l’aéroport d’Orly. Un rendez-vous initié conjointement par les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) du Val-de-Marne, de l’Essonne, les syndicats patronaux des deux départements, l’Association pour le développement économique du pôle Orly-Rungis (ADOR) et l’aéroport d’Orly.

Le prolongement de la ligne 14 dans le viseur

« Le Grand Orly, c’est un territoire d’intérêt métropolitain, un pôle économique d’importance et au potentiel de développement considérable », affirme Franck Mereyde, le directeur de l’aéroport. Et le développement des réseaux de transports tel qu’il est esquissé par la Société du Grand Paris représente un enjeu considérable pour le tissu économique de ce pôle.

La ligne 14 du métro parisien doit par exemple être prolongée jusqu’à Villejuif en 2023 et à Orly à l’horizon 2027. Une potentielle aubaine pour l’activité économique de la zone aéroportuaire, que le nouveau lobby souhaiterait par exemple faire avancer à 2023. « C’est techniquement réalisable », avance Pierre Lefort, président de l’ADOR. La nouvelle ligne 18, qui doit faire la jonction entre Orly et Versailles, en passant par le plateau de Saclay, est, avec la nouvelle gare TGV d’Orly, un autre point d’enjeu pour la zone de l’aéroport.

Le développement des transports dans cette zone est « important pour les salariés qui viennent quotidiennement travailler ici », souligne Franck Mereyde. Et un meilleur maillage du territoire en termes de transports va « forcément générer des ressources supplémentaires », souligne Gérard Delmas, président de la CCI du Val-de-Marne. Le Grand Orly entreprises espère compter une centaine de membres d’ici la fin de l’année, afin de « faire entendre » les revendications des acteurs économiques locaux à la Société du Grand Paris.

Le Parisien Q.L

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits