Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Une hausse continue des effectifs

Le message de la Cour des comptes est clair et net. Tout comme l’Etat, les collectivités locales doivent absolument réduire la voilure sur leurs dépenses de fonctionnement, dont une grosse partie correspond… à de la masse salariale.

Contrairement à ceux de l’Etat, qui ont fortement diminué durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy — la baisse va également se poursuivre cette année —, les effectifs de fonctionnaires territoriaux ont explosé durant la dernière décennie. Dans l’audit commandé par les pouvoirs publics juste après l’élection de François Hollande, la Cour des comptes, déjà, rappelait qu’au cours de la seconde moitié de la précédente décennie, les effectifs avaient reculé de « 1,4% par an dans les services de l’Etat », mais avaient, à l’inverse, « augmenté de 3,4% dans les collectivités territoriales et de 1,2% dans les hôpitaux ». Certes, ces chiffres s’expliquaient en partie par les nombreux transferts de compétences opérés aux départements et aux régions, notamment. Toutefois, soulignaient les magistrats de la cour l’été dernier, « les effectifs de la fonction publique territoriale ont crû de 350000 de 1999 à 2008 ». Et « hors transferts de compétences », précisaient-ils alors. Sous-entendu : le nombre d’agents du public a augmenté plus que de raison à l’échelon local. « Hors décentralisation, l’augmentation est d’environ 152000 postes sur six ans », reconnaît dans son rapport 2012 l’observatoire des finances locales, qui dépend du ministère de l’Intérieur. Soit une hausse de 1,6% par an en moyenne. C’est « dans le secteur communal que se concentre l’essentiel de la progression des effectifs », peut-on lire dans ce document. Et plus particulièrement dans les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). En clair dans les groupements de villes, agglomérations, etc. Les nombreux syndicats intercommunaux chargés de la distribution d’eau, d’électricité ou des ordures ménagères participent également à cette inflation.

Le Parisien O.B. | Publié le 13.02.2013, 07h00

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits