Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Villeneuve-Saint-Georges
VILLENEUVE-ST-GEORGES : Ce que révèle l’audit géant sur la sécurité

Quelle réalité derrière le mot-valise insécurité ? Pour répondre à cette question, la mairie (PC) de Villeneuve-Saint-Georges a chargé un cabinet d’audit d’enquêter auprès des habitants de la ville.

Quel est le but d’une telle enquête ? « Prendre une photographie précise de ce qui se passe à Villeneuve » en termes de délinquance, explique-t-on à la mairie. Le dispositif, populaire outre-Atlantique, mais très rarement utilisé en France, a coûté 35000 € à la ville. Plus de 2000 habitants ont été contactés par téléphone, dont 400, représentatifs de la population de la ville, ont répondu à la totalité d’un questionnaire. Ce dispositif fait partie d’un diagnostic sécurité plus global et doit venir en complément des statistiques plus classiques sur la délinquance, telles qu’elles sont relevées par la police.

Que nous apprend-elle ? « Avec 80 infractions pour 1000 habitants, le taux de criminalité est en moyenne plus faible à Villeneuve-Saint-Georges que dans le Val-de-Marne », détaille Serge Colombié, du cabinet SécuritéGlobale, qui a été chargé de mener le diagnostic sécurité de la ville. On apprend également que la gare SNCF du centre-ville est le lieu où les gens se sentent le moins en sécurité ou ont le plus peur d’être agressés ou volés. Par ailleurs, « le taux de cambriolage est très clairement le point noir » de la ville, avec 14,5% des sondés déclarant avoir déjà été victimes de cambriolages ou tentatives de cambriolages. Ils auraient même presque doublé ces dernières années. On apprend également que la principale préoccupation des habitants est le chômage, 76% des interrogés l’ont mentionné, la délinquance arrivant en 2e position avec 46% de mentions. La seule grosse surprise de cette enquête : les habitants plébiscitent davantage des réponses économiques et sociales pour répondre à la délinquance, plutôt que des mesures répressives. La réponse la plus sollicitée est « d’aider les jeunes à trouver un emploi » devant « accompagner les parents dans leur rôle d’autorité et d’éducation », la proposition de « sanctions plus sévères pour les délinquants » n’arrivant qu’en troisième position.

A quoi cela va-t-il servir concrètement ? La mairie veut se servir de cette base d’informations, en plus des statistiques de la délinquance, pour créer des fiches actions, une série d’objectifs précis fixés à tous les acteurs partenaires de la mairie (bailleurs sociaux, police, établissements scolaires, commerçants, centre contre l’alcoolisme, etc.) afin de lutter de manière préventive contre la délinquance, à la lumière des informations collectées dans l’enquête. Par ailleurs, une dizaine de caméras de vidéosurveillance devraient être installées d’ici début décembre près de la mairie et tout autour de la gare SNCF. Une chose est sûre : cet audit n’a pas été réalisé à des fins politiciennes. Philippe Gaudin, conseiller municipal (DVD) d’opposition, se félicite en effet de ces actions, qui vont « plutôt dans notre sens ». « Evidemment que la sécurité est un problème à Villeneuve-Saint-Georges », affirme-t-il, tout en déplorant « qu’il a fallu dépenser des dizaines de milliers d’euros » pour en prendre la mesure.

Le Parisien QUENTIN LAURENT

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits