Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Votre département > Vincennes
VINCENNES : la ministre réplique après la soirée géante au château

Les futurs événements privés organisés au château de Vincennes devraient être mieux encadrés.

Lors de la séance au Sénat de mardi matin, Catherine Procaccia, parlementaire UMP et conseillère générale de Vincennes-ouest, a interrogé la ministre de la Culture sur la soirée privée qui s’est déroulée au château de Vincennes dans la nuit du 12 au 13 octobre dernier qui avait réuni 4000 personnes. « Musique et bruit jusqu’à 4 heures du matin, lumières vives, foule, voitures garées n’importe où, autant de nuisances qui ont perturbé les riverains alors qu’aucune information préalable ne leur avait été faite », constate la sénatrice.

La ministre de la Culture a donc répondu qu’une « commission existe, qui assure la liaison entre occupants du site, riverains et collectivités territoriales mais elle ne s’est plus réunie depuis la mort de son président (en 2011, NDLR). Une nouvelle formation de cette commission sera bientôt mise en place ; elle sera présidée par un conseiller d’État ». Elle se penchera notamment sur les conditions dans lesquelles cette fête privée s’est déroulée.

« Cela fait longtemps que nous demandons d’avoir un interlocuteur unique au château », précise-t-on dans l’entourage du maire UDI de Vincennes.

Des riverains s’étaient plaints du bruit

Cette soirée des ambassadeurs, un son et lumière organisé depuis 9 ans dans divers entrepôts franciliens, avait été organisée exceptionnellement dans la cour du château et autorisée par le ministère de la Défense. Un événement qui a rapporté au ministère autour de 100000 €, selon Catherine Procaccia.

Or à la suite de cette soirée qui avait surpris la mairie elle-même, la municipalité avait reçu une centaine de réactions, de plaintes de riverains concernant les bruits et nuisances, et un fêtard avait même été interpellé. « Je ne suis pas opposée à l’organisation d’événements privés - il rapporte de l’argent à ces monuments qui, nous le savons, en ont besoin. Mais il faut que les riverains et la ville en soient informés », souligne la sénatrice. Entre le festival du cinéma, les Enchanteurs de Noël ou encore opéra de plein-air, les manifestations payantes au sein du château se multiplient déjà depuis plusieurs années. L’ambition étant d’élargir le rayonnement de ce monument qui accueille chaque année 140000 visiteurs.

Le stationnement anarchique autour du château agace de plus en plus

La sénatrice UMP Catherine Procaccia a également attiré l’attention de la ministre de la Culture, hier lors de la séance au Sénat, sur « la prolifération d’un stationnement anarchique de voitures, de caravanes et même d’autocars le long des douves et sur le terre-plein depuis plusieurs semaines ». « La présence de ces véhicules empêche les piétons de circuler librement sur des espaces qui leur sont pourtant réservés et rend l’accès difficile à l’entrée du château, côté de l’Esplanade Saint-Louis ». Aurélie Filippetti partage ces « inquiétudes sur les nuisances qui entourent le château de Vincennes » et a demandé à la préfecture de police de Paris d’y remédier. « J’espère que le préfet de police de Paris sera plus réactif à la demande de la ministre qu’à la mienne restée sans réponse », remarque Catherine Procaccia. Une annonce étonnante pour le château qui évoque une journée exceptionnelle pendant le festival des Enchanteurs de Noël en décembre dernier où effectivement les visiteurs avaient du mal à trouver des places de stationnement.

Le Parisien Marjorie Lenhardt

Info département
Le Site de Catherine PROCACCIA Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA Le site de Christian CAMBON
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits