Accueil Actualités Dossiers Votre département Espace privé Contact
Accueil > Actualités
Val-de-Marne : 118 nouveaux policiers dans le département

Ces effectifs, les plus importants depuis plusieurs années, vont être répartis dans les 17 commissariats du Val-de-Marne. Pour les élus, le compte n’y est pas.

Ils ont été accueillis en grande pompe, et pour cause : cela faisait plusieurs années qu’ils n’étaient pas arrivés si nombreux. Mardi matin, 118 nouveaux fonctionnaires ont pris symboliquement leurs fonctions dans le Val-de-Marne au cours d’une cérémonie organisée à l’hôtel de police de Créteil. La 226e promotion de gradés et gardiens, et de policiers qui ont souhaité rejoindre le département, a été présentée aux élus par Jean-Yves Ozès, directeur territorial de la police, et Thierry Leleu, préfet du département. « Votre arrivée est attendue, a insisté celui-ci, dans un département où les résultats des services de police sont en hausse. » Mais, également, sur un territoire où « les cambriolages et les vols à main armée ont augmenté », ces dernières années. L’arrivée de cette nouvelle promotion « illustre la volonté du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, de mettre fin à la déflation de la police nationale en France et d’opérer de nouveaux recrutements, au-delà du remplacement des départs en retraite. »

La dernière arrivée aussi importante remonterait à cinq ans. « C’est pourquoi cette cérémonie spéciale a été organisée », insiste la préfecture. Un enthousiasme partagé par les syndicats, mais avec modération. « Il ne faut pas oublier qu’on a perdu des effectifs, explique Yvan Assioma, délégué départemental d’Alliance. On comble simplement les départs. »

Le délégué s’interroge également sur la répartition de ces fonctionnaires : « Champigny récupère 12 fonctionnaires, alors que ce n’est pas le commissariat qui en a perdu le plus. Or c’est la seule zone de sécurité prioritaire du département (ZSP), cela montre qu’on est dans l’effet d’annonce. » Laurent Xicola, délégué départemental d’Unité SGP-FO, salue un « bol d’air ». Toutefois, estime-t-il, « cela ne rattrape pas les dernières années. D’autant qu’on nous confie de plus en plus de missions, qui occupent énormément de personnel. » En septembre dernier, lors de la séance exceptionnelle au conseil général pour présenter le bilan des services de l’Etat, le préfet, interpellé par des élus sur le manque de moyens humains dans les commissariats, avait confirmé cette tendance, précisant : « Certaines villes ont moins souffert que d’autres. »

Ainsi, Fontenay se retrouvait à - 10%, Arcueil à - 8%, d’autres se situaient à - 4%. A l’époque, Thierry Leleu évoquait, sur l’année passée, « 164 départs ». Pour l’année à venir, 2 nouvelles promotions sont attendues en avril et juin.

Le Parisien FANNY DELPORTE AVEC E.M. ET A.V.

Info département
Sénateurs Les Républicains du Val-de-Marne Le Site de Catherine PROCACCIA Le Site du groupe Les Républicains au Conseil Régional d'Ile-de-France Site de Jean-Daniel AMSLER Le Blog de Pierre-Jean GRAVELLE Le blog d'Emmanuel GILLES DE LA LONDE Les Républicains Le blog de Nicolas TRYZNA
Plan du site  |  Mentions légales  |  Crédits